EchosMedias.ci
FLASH
Cour pénale internationale Reprise du procès Gbagbo et Blé Goudé à La Haye. La défense plaide pour un non-lieuLa Coordination des centrales du secteur de la santé a lancé lundi au CHU de Angré sa grève de 5 jours après un échec des négociations avec le gouvernement (APA)Sangaré Abdourhamane, 1er vice président du Front populaire ivoirien décédé le samedi 3 novembre 2018 à Abidjan
Mercredi 14 novembre

Côte d'Ivoire/Voie express Abobo-Adjamé: Une bagarre entre transporteurs et syndicalistes paralyse le transport

Contribution, 27.06.2018 10:04, vu 283 fois
Une bagarre a opposé les transporteurs et syndicalistes
Une bagarre a opposé les transporteurs et syndicalistes
Se rendre à Adjamé relevait d’un parcours du combattant, en début de matinée, ce lundi 25 juin 2018. A l’origine de cette difficulté qui a fortement perturbé le trafic, des chauffeurs de minicars communément appelés Gbaka qui ont bloqué tôt lundi, les deux sens de la voie express Abobo-Adjamé au niveau du carrefour dit "Macaci et de garage en ’’haut" pour exprimer leur mécontentement suite à une altercation entre un des leurs et un syndicaliste. Selon des témoins interrogés sur place par l’agence APA, il s’agit d’un incident qui a eu lieu entre un « apprenti-Gbaka» et un membre du syndicat des transporteurs. « Il y a un apprenti-Gbaka qui a passé à tabac un syndicaliste des transports. Après quoi, les syndicalistes ont commencé à vider tous les Gbaka de leurs passagers sur les deux sens de la voie express», a-t-on expliqué à l’agence, citant un témoin ajoutant que « les chauffeurs de Gbaka, à leur tour, ont bloqué la voie express dans les deux sens pour exprimer leur mécontentement ». Ce qui a entrainé la paralysie du trafic sur de nombreuses heures. Un énorme embouteillage dans les deux sens de cette voie express qui relie la commune la plus peuplée du pays (Abobo) à la commune commerciale d'Abidjan ( Adjamé) a été aussitôt constaté. Des usagers des minicars ont été contraints, soit de rebrousser chemin de peur de se faire « voler » soit de rejoindre Adjamé, à pied, ou encore de se rabattre sur d’autres voies de sorties sur Angré. En tout cas, la situation était intenable pour les travailleurs, en ce début de semaine, où l’affluence est forte. Soulignons que des éléments de la police nationale ivoirienne, arrivés au carrefour Macaci aux environs de 8 heures ont pu obtenir la réouverture des deux sens de cette voie express après de longs échanges avec les protestataires. Quelques minutes plus tard, les protestataires ont érigé des barrages au niveau de "garage en haut", créant encore la même situation d'embouteillage. Avec cette énième altercation, on se demande à quand de solutions courageuses pour assainir le milieu du transport Abidjanais. A chaque coin de rue, l’on trouve des petites gares dont le seul but est de rançonner les automobilistes, les chauffeurs de Gbaka, étant les principales victimes. Appelés les « Gnambros » les propriétaires de ces gares de fortunes semblent avoir pris le monde du transport en « otage », au grand dam des autorités compétentes.


Source : Yann Ouassa/ APA

Lire aussi dans Contribution

Côte d'Ivoire/ Elections municipales et régionales: Après le boycott des municipales et régionales, le FPI fait quoi ?
Interrogé sur les raisons de sa présence chez Simone Gbagbo Guikahué : « le moment venu, j’irai chez elle en politique »
Côte d'Ivoire/ Abandon de deux (02) charges contre Blé Goudé à la CpI: Quelles implications ?
Côte d'Ivoire/ Grève contre les frais annexes: Un ex-leader de la Fesci fait des révélations
Côte d'IvoireAlpha Blondy « Je veux que les armes se taisent en Côte d’Ivoire »
Election au Mali/ Bédié félicite Ibk
Politique/ Reforme de la Cei:Selon un ancien cadre de la Cei « l’organe doit être un instrument d’épanouissement de la démocratie en Côte d’ivoire »
"Quelle Commission Electorale Indépendante avant les élections locales de 2018 et la présidentielle de 2020 ?", le juriste Geoffroy-Julien Kouao s'interroge
Côte d'Ivoire/ Société: Dimbokro: Deux gardes pénitentiaires à mot entrent en collision: un mort
Politique/Libération des prisonniers:Le président du Senat se prononce

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2018 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 28,399