EchosMedias.ci
FLASH
La Cosefci, qui mène la grève des enseignants tient une assemblée générale extraodinaire ce samedi 23 mars 2019. La levée de son mot de grève est au menu de cette rencontreAmadou Gon Coulibaly, chef du gouvernement ivoirien sera devant la presse ce jeudi 21 mars 2019Affi N'Guessan rencontre ce jeudi 21 mars 2019, Laurent Gbagbo en Belgique.
Vendredi 22 mars

Pauvre Afrique, pauvre Côte d’Ivoire !

Contribution, 27.06.2018 09:37, vu 353 fois
Un autocar de l'Etat qui a transporté des badauds sur Didiévi pour l'enrôlement
Un autocar de l'Etat qui a transporté des badauds sur Didiévi pour l'enrôlement

La moisson a été maigre pour l’Afrique au mondial 2018. Sur cinq équipes, une seule (au moment où nous mettions en ligne), entretient encore l’espoir. Le Nigéria qui était jusque-là qualifié pour le second tour, a vu son rêve se briser à deux minutes de la fin du match face à l’Argentine. Un but assassin de Rojo, libre de tout marquage. L’arbitre turque officiant le match a aussitôt été accusé, à tort ou à raison, par de nombreux africains et les fans nigérians ; sous le prétexte que celui-ci a refusé au Nigéria un pénalty qui lui aurait assuré la qualification certaine. Alors que pour ne pas qu’on en arrive là, il aurait tout simplement fallu au Nigéria de gérer ce match. C'est-à-dire, ne pas gâcher les occasions de but ; rester concentré derrière pour ne pas encaisser ; et marquer autant que possible. Mais au lieu de se remettre en cause, l’on préfère trouver un bouc émissaire. Pauvre Afrique !
En Côte d’Ivoire, la transhumance a atteint son paroxysme. C’est la nouvelle trouvaille de certains partis politiques et autres candidats qui veulent accéder au pouvoir. Ici, des individus acceptent d’être traités comme du bétail moyennant quelques espèces sonnantes. Aussi, sont-ils transportés comme du bétail dans des autocars de l’Etat. A Didiévi, la population électorale est passée en une semaine de 6.000 électeurs à 18.000 électeurs. Au Plateau, elle est passée de 39.000 à 69.000 électeurs. Ce, au grand dame des habitants qui s’inquiètent pour leur avenir. Ils se voient envahir par des inconnus. Ils s’adonnent à cœur joie sans être inquiétés et ils ne s’inquiètent guère de cette situation qui risque de replonger la Côte d’Ivoire dans le chaos.
A Yamoussoukro, un immeuble de trois niveaux s’est effondré dans la deuxième semaine de juin ; faisant 10 morts et 22 blessés. Non seulement le promoteur n’avait pas d’autorisation de construire, mais les matériaux utilisés n’étaient pas conformes aux normes requises pour ce genre de bâtisse.
Ainsi va la Côte d’Ivoire. Vraiment triste !


Source :

Lire aussi dans Contribution

Tribune : Réforme hospitalière ou le Marché à l’hôpital public ?
L’affaire Gbagbo/Goudé, est-ce l’échec ou l’honneur de la CPI?
Droits de l'Homme en Côte d'Ivoire/ Un juriste se prononce
Séry Bailly, le pontife, s’en est allé
Côte d'Ivoire/ Elections municipales et régionales: Après le boycott des municipales et régionales, le FPI fait quoi ?
Interrogé sur les raisons de sa présence chez Simone Gbagbo Guikahué : « le moment venu, j’irai chez elle en politique »
Côte d'Ivoire/ Abandon de deux (02) charges contre Blé Goudé à la CpI: Quelles implications ?
Côte d'Ivoire/ Grève contre les frais annexes: Un ex-leader de la Fesci fait des révélations
Côte d'IvoireAlpha Blondy « Je veux que les armes se taisent en Côte d’Ivoire »
Election au Mali/ Bédié félicite Ibk

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 54,218