EchosMedias.ci
FLASH
Seize personnes ont trouvé la mort et 12 autres blessées dans un accident de la circulation, samedi à hauteur du village d’Aniassué, à 22 km d’Abengourou, dans l’Est de la Côte-d’Ivoire. Un dépassement mal maîtrisé serait à l’origine de cet accident provoqué par un minicar, communément appelé Massa. Selon des témoins, le conducteur du minicar en provenance d’Abidjan
Vendredi 18 octobre

Côte d'Ivoire/ Bictogo fait d'importantes promesses à Agboville

Politique, 09.10.2019 13:44, vu 90 fois
Adama Bictogo
Adama Bictogo
« Dès la semaine prochaine, j’offrirai 4 ambulances aux hôpitaux d’Agboville, Tiassalé, Sikensi et Taabo. Pour la communauté musulmane, dès ce vendredi , j’offre aussi un véhicule de type Pick-Up pour faciliter la mobilité des imams et l’on pourra aussi entamer les travaux de réhabilitation du bureau des chefs traditionnels dont l’achèvement est prévu avant la fin de cette année. », a annoncé Adama Bictogo, député d’Agboville-commune qui recevait les cadres, les élus et la population venus des quatre départements de la région de l’Agnéby-Tiassa. C’était le dimanche 6 octobre dernier, à Agboville, en présence du corps préfectoral, des élus, cadres et des délégations venus de toute la région de l’Agnéby-Tiassa. Cette rencontre voulue par le patron du RHDP fait suite à l’exceptionnelle mobilisation de tous les cadres et élus de la région qui ont fait montre de leur solidarité et leur profonde affliction lors de la disparition de dame Traoré Habibata, sa belle-mère, décédée il y a à peine un mois. « Votre présence ici, traduit un élan de solidarité et des valeurs humaines sans distinction de parti politique, de religion ou d’ethnie. Je suis en ce moment même habité par un sentiment de reconnaissance après votre soutien massif et de qualité où les cadres, élus, membres du corps préfectoral ont fait un déplacement massif sur Abidjan pour nous témoigner votre affliction et votre soutien lors du décès de la mère de mon épouse. », a laissé entendre l’homme fort du parti au pouvoir. Le premier patron et directeur exécutif du RHDP, qui dit ne pas faire de calcul politicien en agissant ainsi, a laissé entendre que seul le bien-être de la population compte pour lui. Pour l’ex-ministre de l’Intégration africaine, malgré la mort et la tristesse, l’on doit exister et penser au développement. C’est pourquoi, sensible aux difficultés de la région, il a fait d’énormes promesses. Tout en promettant aux femmes de peser de tout son poids pour que Dogbo Mys Belmonde, secrétaire d’État chargée de l’autonomisation des femmes d’acter en faveur des femmes de la région les jours à-venir. Quant aux jeunes, il a promis le financement des activités de 507 jeunes. Aussi-a-t-il promis un groupe électrogène au centre hospitalier régional d’Agboville ainsi que la réhabilitation du centre de santé de Rubino. Non sans se réjouir de la cordiale entente entre les fils de la région qui, selon lui, « exalte la dignité humaine qui ne cherche pas à humilier l’autre mais à le comprendre pour s’unir à lui ». Mais avant lui, Tchimou Achy Saint Rémi, représentant Dimba N’gou Pierre, président du conseil régional de l’Agnéby-Tiassa et porte-parole des élus, des cadres et de la population, a traduit toute la solidarité de la population autour de la famille Bictogo dans la douloureuse épreuve de la disparition de leur belle-mère, Habibata Traoré. Non sans engager cadres et élus à soutenir sans faille le directeur exécutif du RHDP qu’est Adama Bictogo dans sa nouvelle et énorme tâche « pour la bataille du développement de notre pays ».

Source : Yann Ouassa infos:Brou Paul

Lire aussi dans Politique

Côte d'Ivoire/ Un patron de presse menacé prend l'opinion à temoin (courrier)
Côte d'Ivoire/Affaire Jacques Mangoua: Cette version des faits qui suscite encore la polémique
Situation sociopolitique /Geoffroy-Julien Kouao ( Juriste) : « La 4è République n’est pas loin »
Côte d'Ivoire/ Condamnation du vice-pésident du Pdci: Son parti mecontent
Côte d'Ivoire/ Procès de Mangoua Jacques: Eds dit non et non
Côte d'Ivoire/ Procès du vice-président du Pdci: Le Fpi condamne
Côte d'Ivoire/Persecution de l'opposition: Danielle Boni dit non
Côte d'Ivoire/ Jacques Mangoua, le président du conseil régional de Bouaké condamné à 5 ans ferme
Côte d'Ivoire/ Lire le communiqué du conseil des ministres du mercredi 2 octobre 2019
Affaire découvertes d’armes Des barricades érigées sur la route entre Bouaké et Béoumi pour réclamer la libération du vice-président du Pdci

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 73,175