EchosMedias.ci
FLASH
L’ambassadeur du Japon en visite chez le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly Abidjan, le 16 septembre 2019 - Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a reçu en audience, le 16 septembre 2019 à Abidjan, l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire, Hideaki Kuramitsu. Une rencontre qui fait suite à la 7ème édition de la Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique de Tokyo (TICAD 7), tenue &CPI Côte d’Ivoire: Le Bureau du procureur fait appel des acquittements de Gbagbo et Blé Goudé (officiel)
Mercredi 18 septembre

Filière cacao: Le Ghana et la Côte d'Ivoire rencontrent les négociants, mercredi

Economie, 09.09.2019 17:15, vu 134 fois
cacao
cacao
La Côte d'Ivoire et le Ghana, respectivement 1er et 2è producteur mondial du cacao avec 2,2 millions et 9,50 000 tonnes, rencontrent ce mercredi 11 septembre 2019, à Abidjan, industriels, négociants et transformateurs du cacao. Cette rencontre s'inscrit dans la droite ligne des discussions entamées depuis le mois d'août derniers entre les différentes parties. En effet, les deux principaux producteurs ont exigé des industriels et autres négociants, un meilleur prix du kilogramme pour permettre aux paysans de vivre décemment. Leur souhait est de fixer la tonne du cacao à 2600 dollars, environ 1,3 million de Fcfa. Une menace de blocage du cacao sur la période de commercialisation 2020-2021 a été même évoqué. Les deux pays estiment que les producteurs ne tirent pas grade chose des 100 milliards de dollars, environ 50000 milliards de Fcfa que procure le secteur. "Sur les 100 milliards de dollars, environ 50000 milliards de Fcfa, seuls 3000 milliards de Fcfa, soit 3% sont reversés aux planteurs", avait fait remarquer, Koné Brahima Yves, le directeur général du Conseil du café cacao. Rendez-vous ayant été pris à Abidjan, le mercredi 3 juillet 2019, les producteurs ivoiriens et Ghanéens s'attendaient à cette application de ce que avaient décidé les autorités de régulation de la filière des deux pays. D'ailleurs, à Abidjan, Koné Brahima Yves et Boateng Addo, respectivement directeur général du Ccc et du Ghana Cocoa board ont réitéré leur appel. « Nous sommes d’accord qu’il est nécessaire d’apporter des réponses à la pauvreté de nos parents paysans. Car, nous savons tous que ce sont des personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté. Quand nous parlons de prix planché et du revenu des producteurs, il faut inscrire cela dans la durabilité. C’est pourquoi, cette question nous préoccupe. Je pense à nos partenaires », a expliqué le directeur général du Conseil du café cacao. « Le cultivateur qui porte la soutenabilité est la personne la plus vulnérable. Il est mieux de renverser la tendance. Il faut qu’on trouve un consensus pour permettre à ces petits planteurs d’améliorer leur cadre de vie », s'est empressé d'ajouter le directeur général du Ghana Cocoa Board, Joseph Boahen Aidoo. Finalement, au terme d'une discussion tenue à Abidjan le mercredi 3 juillet 2019, un nouveau mécanisme de fixation des prix pour le commerce des fèves de cacao a été trouvé. Un montant de 400 dollars, la tonne (différentiel de revenu de subsistance) a été institué pour garantir le prix plancher. Toute fois, les deux pays ont promis d'engager des discussions avec l'industrie sur les questions de durabilité. C'est dans ce contexte que se tient cette rencontre d'Abidjan, mais également dans l'attente de l'ouverture de la campagne. Où, les deux pays ont décidé désormais de faire équipe ensemble pour éviter la fuite des produits.

.

Source : Franck Konan

Lire aussi dans Economie

Côte d’Ivoire : Voici le futur visage carrefour l’Indénié d’Abidjan
Cpi/ Fatou Bensouda fait appel à l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Economie Premiers contrats de cacao de Côte d’Ivoire et du Ghana signés avec une prime de $400
Côte d'Ivoire/ Direction générale des Impôts: Début d'une grève de 72 h, mercredi
Côte d'Ivoire/ La Banque mondiale pour des projets à impact positifs pour les populations
Côte d'Ivoire/ Spéculation autour du prix du kg du cacao: Le conseil du cacao fait des précisions.
Lutte contre le travail des enfants et la déforestation: Les chocolatiers pour accompagner le Ghana et la Côte d'Ivoire
Côte d'Ivoire/ Téléphonie mobile: Le directeur général de Mtn démissionne
Burkina Faso/Dienderé et Dibril Bassolé prennent de lourdes peines.
Côte d'Ivoire/Organisation Interafricaine du Café: La structure présentée aux diplomates

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 61,594