EchosMedias.ci
FLASH
La veillée en hommage à Dj Arafat programmée au 30 Août au Stade Felix Houphouët Boigny et son inhumation le lendemain au cimetière de Williamsville (officiel)
Jeudi 22 août

Côte d'Ivoire/Autoroute Tiébissou-Bouaké: L’entreprise chinoise chargée des travaux a “abandonné le chantier” (Ministre)

Economie, 28.07.2019 12:57, vu 184 fois
Amadou Gon, lors du lancement des travaux
Amadou Gon, lors du lancement des travaux
Lancé en grandes pompes le jeudi 29 novembre 2018, le chantier de l’autoroute Tiébissou-Bouaké est “abandonné”, a constaté Amédé Kouakou, le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, qui n’a cependant annoncé aucune action, à l’encontre de l’entreprise chinoise qui a raflé le marché. « Le chantier est abandonné. Depuis que nous avons quitté le village (Kondè-Yaokro), nous n’avons vu aucun engin. Le travail n’avance pas », a annoncé, furieux, le ministre Amédé Kouakou, à des journalistes qui l’accompagnaient dans la visite du chantier. Il faut dire qu’il ne s’y attendait pas et avait déplacé les journalistes, dans l’objectif plutôt de leur montrer l’état d’avancement des travaux. Le ministre de l’Equipement a suggéré : “il vaut mieux résilier ce marché car il n’est pas sûr que les travaux finiront dans les délais”. Il faut dire que l’entreprise chinoise China Road Bridge corporation (CRBC) qui a raflé le marché, bénéficie de solides soutiens politiques. Rappelons que c’est le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui avait lancé les travaux. Ceux-ci étaient la deuxième composante du projet d’une liaison autoroutière devant relier Yamoussoukro et Bouaké sur plus de 95km. Coût des travaux : 172 milliards FCFA. Le marché avait été raflé par l’entreprise chinoise China Road Bridge corporation (CRBC). Notons que cette entreprise avait déjà raflé le marché du bitumage Odienné-Gbéléban, dans la région de la mère du Président Alassane Ouattara, où de nombreux chantiers ont été ouverts depuis l’avènement du RDR au pouvoir. Signalons qu’à ce jour, l’entreprise chinoise est à seulement 6% d’exécution. La mauvaise exécution des marchés publics a été pointée du doigt dans un récent rapport de l’Autorité nationale des marchés publics (ANRMP). Toutefois, l’ANRMP a bien pris soin de masquer les responsabilités des malversations, soulevant la colère de la Banque mondiale qui a dénoncé des “audits de surface”.

Source : Afriksoir.net


Source :

Lire aussi dans Economie

Côte d'Ivoire/Taux de corruption dans le pays: La Haute autorité se défend
Côte d'Ivoire/40% des ouvrages publics construits sous Ouattara et Gbagbo ne respectent pas les cahiers de charge (Audit)
Côte d'Ivoire/ Les Impôts collectent 1193 milliards de Fcfa au 1er semestre.
CI/ Infrastructures routières: Amadou Gon annonce des travaux lourds dans le Bélier.
Détention de 46 ivoiriens en Tunisie/ Le gouvernement ivoirien proteste
Monnaie unique de la Cedeao/ L'Eco va se mettre au rythme des Etats membres
Côte d'Ivoire/ Le prix du kg va augmenter, selon Alassane Ouattara
Côte d'Ivoire/ Agoa 2019: Lire le discours de Tibor Nagy, secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines
18ème Sommet de l’AGOA : Les Etats-Unis Promettent un Engagement Indéfectible envers l’Afrique
Djékanou/ Exploitation minière: Deux villages saccagent la gendarmerie

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 65,786