EchosMedias.ci
FLASH
L’ambassadeur du Japon en visite chez le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly Abidjan, le 16 septembre 2019 - Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a reçu en audience, le 16 septembre 2019 à Abidjan, l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire, Hideaki Kuramitsu. Une rencontre qui fait suite à la 7ème édition de la Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique de Tokyo (TICAD 7), tenue &CPI Côte d’Ivoire: Le Bureau du procureur fait appel des acquittements de Gbagbo et Blé Goudé (officiel)
Mercredi 18 septembre

Côte d'Ivoire/ Développement local: La sous-préfecture d’Angonda entend prendre son envol

Société, 28.07.2019 10:49, vu 185 fois
Désiré Akaffou, cadre d'Agonda
Désiré Akaffou, cadre d'Agonda
Le développement de la sous-préfecture d’Angonda, dans le département de Toumodi, ne cesse de préoccuper les cadres de ladite circonscription. Ce vendredi 26 juillet, dans la capitale politique Yamoussoukro, au cours d’un point de presse, M. Désiré Akafou , l’un des dignes fils de cette région, a tenu a définir les grands axes du développement d’Angonda et les perspectives futures. Face aux hommes des médias, l’orateur du jour à affirmer d’entrée de propos ceci : « J’appelle à l’union des cadres, des fils et filles d’angonda. Précisément des 14 villages de notre sous préfecture, à se mobiliser davantage, pour assurer à Angonda, une place prépondérante dans la course à l’émergence de notre pays. C’est une promesse de campagne, que j’avais fait aux parents d’Angonda, lors des élections des conseils régionaux. Le développement n’est pas l’affaire d’une seule personne. C’est ensemble, que nous devons conjuguer les efforts et aller de l’avant. », a-t-il déclaré. Poursuivant, ce cadre adulé par ses pairs, n’a pas manqué d’aller ses parents à l’union et à la solidarité pour un développement harmonieux des 14 villages de la sous- préfecture d’Angonda « Nos parents ont besoin de nous, pour leurs insuffler le sens dudit développement et de l’autonomie. Ces populations qui pratiquent l’agriculture, doivent être bien organisées. Toutes les forces vives, doivent s’engager dans le processus de développement qui est enclenché. Aujourd’hui, nous pensons au bien-être de nos parents. Ils doivent aussi contribuer à l’atteinte de notre objectif qui est de leur apporter le sourire de vivre.» Avant de révéler : « Très bientôt, précisément en septembre, je vais entreprendre une tournée dans les 14 villages de la sous-préfecture d’Angonda, pour expliquer aux populations, ma recette pour les sortir Angonda de l’ornière et de la pauvreté. Car région, est une région très riche. Tant bien en potentiel humaine, que matériel. Main dans la main, nous arriverons à atteindre ce pari là », a-t-il conclu

Source :

Lire aussi dans Société

Violences xénophobes en Afrique du Sud: Le père Abekan condamne et en appelle au respect des minorités
Faits divers Un homme se donne la mort en se fusillant (AIP)
Côte d'Ivoire/ Lutte contre les maladies infectieuses emergenetes: Les États-Unis renforcent la détection
Vaccin anti-VIH : Le point sur la recherche
Dérives sur les réseux sociaux en Côte d'Ivoire: Le procureur annonce des sanctions
Côte d'Ivoire/ L'Eglise Orthodoxes désavoue Pacôme Marie Achija.
Funérailles d’Arafat en Côte d’Ivoire Le prêtre a-t-il trahi l’Église?
Côte d'Ivoire/ DJ Arafat inhumé, sa tombe profoné avant d'être mis en terre définitivement
Côte d'Ivoire/Eau potable : le gouvernement offre un château d’eau à Béréni-Dialla
Côte d'Ivoire/Obsèques de Dj Arafat: Plusieurs institutions dont la Bad ferment

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 61,613