EchosMedias.ci
FLASH
La veillée en hommage à Dj Arafat programmée au 30 Août au Stade Felix Houphouët Boigny et son inhumation le lendemain au cimetière de Williamsville (officiel)
Jeudi 22 août

Filière cacao/ Menace sur la campagne 2020-2021: Producteurs Ghanéens et Ivoiriens "dégonflés" par les industriels.

Economie, 03.07.2019 18:52, vu 236 fois
Koné Brahima Yves, dg du Conseil du café cacao.
Koné Brahima Yves, dg du Conseil du café cacao.
"A la suite d'une série d'échanges avec les principales parties prenantes, la Côte d'Ivoire et le Ghana ont mis en place, un nouveau mécanisme de fixation des prix pour le commerce des fèves de cacao qui, à notre avis, contribuerait à fournir un prix rémunérateur aux producteurs. Le mécanisme qui a été introduit aux acteurs clés de l'industrie a été compris. Ce système prend en compte un différentiel de revenu de subsistance fixe qui procure aux producteurs un revenu décent. Un montant de 400 dollars, la tonne (différentiel de revenu de subsistance) a été institué pour garantir le prix plancher. La Côte d'Ivoire et le Ghana ont toutefois promis d'engager des discussions avec l'industrie sur les questions de durabilité". C'est ce communiqué qui a mis fin à la rencontre sur le cacao tenue ce mercredi 3 juillet 2019 à Abidjan, entre d'une part les producteurs, notamment la Côte d'Ivoire et le Ghana et d'autre part, avec les Industriels, chocolatiers et transformateurs du cacao. Un communiqué qui, selon les analystes n'apportent pas grand chose aux producteurs Ivoiriens et Ghanéens. En effet, lors d'une réunion tenue le mercredi 12 et jeudi 13 juin 2019, à Accra au Ghana, les deux principaux producteurs mondiaux (la Côte d'Ivoire premier producteur avec plus de 2,2 de tonnes) et le Ghana (900000 tonnes), ont proposé aux industriels un prix plancher de 2600 dollars la tonne, soit environ 1,3 million de Fcfa. Ils ont noté qu'ils bloqueraient la commercialisation de la récolte de la campagne de 2020-2021 si ce prix plancher ne serait pas respecter. Les deux pays estiment que les producteurs ne tirent pas grade chose des 100 milliards de dollars, environ 50000 milliards de Fcfa que procure le secteur. "Sur les 100 milliards de dollars, environ 50000 milliards de Fcfa, seuls 3000 milliards de Fcfa, soit 3% sont reversés aux planteurs", avait fait remarquer, Koné Brahima Yves, le directeur général du Conseil du café cacao. Rendez-vous ayant été pris à Abidjan, le mercredi 3 juillet 2019, les producteurs ivoiriens et Ghanéens s'attendaient à cette application de ce que avaient décidé les autorités de régulation de la filière des deux pays. D'ailleurs, à Abidjan, Koné Brahima Yves et Boateng Addo, respectivement directeur général du Ccc et du Ghana Cocoa board ont réitéré leur appel. « Nous sommes d’accord qu’il est nécessaire d’apporter des réponses à la pauvreté de nos parents paysans. Car, nous savons tous que ce sont des personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté. Quand nous parons de prix planché et du revenu des producteurs, il faut inscrire cela dans la durabilité. C’est pourquoi, cette question nous préoccupe. Je pense à nos partenaires », a expliqué le directeur général du Conseil du café cacao. « Le cultivateur qui porte la soutenabilité est la personne la plus vulnérable. Il est mieux de renverser la tendance. Il faut qu’on trouve un consensus pour permettre à ces petits planteurs d’améliorer leur cadre de vie », s'est empressé d'ajouter le directeur général du Ghana Cocoa Board, Joseph Boahen Aidoo. Finalement les deux pays n'ont pas obtenu grand chose. Ils se contentent avec l'institution de ce montant de 400 dollars la tonne pour faire espérer les producteurs.

Source : Franck Konan

Lire aussi dans Economie

Côte d'Ivoire/Taux de corruption dans le pays: La Haute autorité se défend
Côte d'Ivoire/40% des ouvrages publics construits sous Ouattara et Gbagbo ne respectent pas les cahiers de charge (Audit)
Côte d'Ivoire/ Les Impôts collectent 1193 milliards de Fcfa au 1er semestre.
CI/ Infrastructures routières: Amadou Gon annonce des travaux lourds dans le Bélier.
Détention de 46 ivoiriens en Tunisie/ Le gouvernement ivoirien proteste
Monnaie unique de la Cedeao/ L'Eco va se mettre au rythme des Etats membres
Côte d'Ivoire/ Le prix du kg va augmenter, selon Alassane Ouattara
Côte d'Ivoire/ Agoa 2019: Lire le discours de Tibor Nagy, secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines
18ème Sommet de l’AGOA : Les Etats-Unis Promettent un Engagement Indéfectible envers l’Afrique
Djékanou/ Exploitation minière: Deux villages saccagent la gendarmerie

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 65,689