EchosMedias.ci
FLASH
Seize personnes ont trouvé la mort et 12 autres blessées dans un accident de la circulation, samedi à hauteur du village d’Aniassué, à 22 km d’Abengourou, dans l’Est de la Côte-d’Ivoire. Un dépassement mal maîtrisé serait à l’origine de cet accident provoqué par un minicar, communément appelé Massa. Selon des témoins, le conducteur du minicar en provenance d’Abidjan
Vendredi 18 octobre

Côte d'Ivoire/Guichet unique du foncier:Le directeur expose les difficultés de la structure

Société, 24.06.2019 16:32, vu 250 fois
Yoraubat Habram, président d'une Ong
Yoraubat Habram, président d'une Ong
Faire en sorte que l’information d’intérêt public soit portée à la connaissance de l’usager. C’est l’objectif que s’est fixé la Coalition des Ong pour l’accès à l’information d’intérêt public. Le jeudi 20 juin 2019, la Coalition a rencontré les membres de la direction du Guichet unique du foncier. Selon Yoraubat Habram, président de cette organisation de la société civile, il s’agissait de plaider pour que cette disposition de la loi 2013-867 du 13 décembre 2013 soit appliquée dans son intégralité. Pour les membres de la Coalition, si les usagers sont informés des dispositions à prendre face à des dossiers, ils seront plus à mêmes de participer au développement de la Côte d’Ivoire. Durant la séance de travail, Coulibaly Ousmane, Directeur du Guichet unique du foncier s’est réjouis de la démarche des organisations pour la défense des droits de l’homme. Bien qu’ayant relevé quelques limites dus au manque de moyens juridiques pour empêcher que les usagers se fassent gruger, Coulibaly Ousmane a déploré que les usagers ne viennent pas à l’information. En effet, a-t-il soutenu, le guichet unique du foncier dispose de nombreux canaux pour informer les usagers. Par ailleurs, il a noté que le nombre des réclamations est élevé. « Beaucoup se font gruger parce qu’ils ne viennent pas à l’information. Avant de payer un terrain, il faut venir s’informer pour savoir s’il n’est pas litigieux. Cela ne coûte que 5000 Fcfa. Nous n’avons pas la possibilité de mettre fin à une opération immobilière irrégulière parce que nous sommes dans une économie libérale. Pourtant, les besoins de logements en Côte d’Ivoire sont énormes. Ce sont plus de 400 milles logements par an qui sont attendus» a-t-il indiqué. A ce propos, le président de la Coalition des Ong pour l’accès à l’information d’intérêt public s’est proposé de poursuivre la sensibilisation auprès de l’administration publique mais aussi les usagers.


Source : Nathan Gnady

Lire aussi dans Société

Lutte contre le cancer du sein: Ce que le gouvernement prevoit.
Côte d'Ivoire/Autonomisation de la femme La 4ième édition de la foire MAEKY s’ouvre à Abidjan
Côte d'Ivoire/ Lutte contre le cancer du sein: Echo Médias fortement engagée
Côte d'Ivoire/ Didier Drogba engagé dans la lutte contre le cancer du sein
Côte d'Ivoire/ Procès du Jacques Mangoua: Lire l'intégralité de la plaidoirie de son Avocat
Côte d'Ivoire/ Bocanda doté d'un commissariat
Accès à l'électricité: Un quartier de Bocanda sort des ténèbres
Côte d'Ivoire/ Avortement clandestin: Plus de 65,09% sont des élèves
Côte d'Ivoire (Yamoussoukro): Le concours du meilleur boulanger lancé
Violences xénophobes en Afrique du Sud: Le père Abekan condamne et en appelle au respect des minorités

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 72,866