EchosMedias.ci
FLASH
La jeune étudiante Diana blé qui avait été emprisonnée pour diffusion de fausses nouvelles lors des obsèques de DJ Arafat est libérée ce jour. (Proches)Seize personnes ont trouvé la mort et 12 autres blessées dans un accident de la circulation, samedi à hauteur du village d’Aniassué, à 22 km d’Abengourou, dans l’Est de la Côte-d’Ivoire. Un dépassement mal maîtrisé serait à l’origine de cet accident provoqué par un minicar, communément appelé Massa. Selon des témoins, le conducteur du minicar en provenance d’Abidjan
Mardi 12 novembre

Petites annonces/CoinAfrique, dépasse le million de visites mensuelles

Economie, 18.06.2019 16:15, vu 529 fois
coin
coin
En prenant le pari de lancer une plateforme de mise en relation entre acheteurs et vendeurs, particuliers ou professionnels, Matthias Papet et Eric Genêtre étaient certainement loin de se douter de la trajectoire prise en si peu de temps par CoinAfrique, qui en l’espace de trois ans s’est positionné comme le leader des petites annonces en Afrique francophone. Une réussite, sans précédent, qui n’est point le fruit du hasard, car en se positionnant sur ce marché, les initiateurs ont vite identifié le potentiel énorme que représentent ses 280 millions d’individus.

Un business model et une stratégie d’implantation bien maîtrisés

La réussite de CoinAfrique, réside dans le fait que ce projet prend en compte les réelles problématiques auxquelles les Africains sont confrontés, lorsqu’il s’agit de vendre ou acheter en ligne. Le service propose une réelle proximité entre vendeurs et acheteurs, avec la possibilité pour les deux parties de rentrer en contact et discuter directement. « Nous sommes partis du constat selon lequel : la vente d’articles par des particuliers est monnaie courante sur le continent, nous avons donc réfléchi à mettre en place des outils (site et applications) qui rapprocheraient cette forte communauté dans bon nombre de pays. Cet espace permet également à des professionnels de la vente de rencontrer une cible qui est de plus en plus tournée vers le numérique », explique Matthias Papet, à l’initiative du projet.

Aujourd’hui les utilisateurs de cette plateforme constituent la plus importante communauté de vendeurs et acheteurs en ligne en Afrique Francophone dans le secteur des petites annonces, et couvre des secteurs variés comme : la vente d’articles de mode, de véhicules, de mobilier, d’électroménager et d’autres articles divers pour la maison, mais aussi des services comme les offres et recherches d’emplois, les loisirs ou encore l’immobilier.

Avec une activité en croissance mensuelle de plus de 10%, le nombre de visites sur le site pourrait doubler d’ici la fin de l’année, avec une augmentation importante du nombre de vendeurs dans les 5 pays où elle est opérationnelle. « Notre objectif est d’atteindre 10 millions d’utilisateurs d’ici à 2022, et grâce à la confiance de nos utilisateurs nous sommes très optimistes. Le potentiel est énorme. Ces trois premières années nous ont permis d’ouvrir notre service et asseoir notre présence sur l’ensemble de la zone que nous couvrons, particulièrement sur les 5 pays dans lesquels nous sommes opérationnels. Nous allons passer à la deuxième phase avec comme optique de recruter toujours plus de vendeurs et d’annonces sur notre plateforme, ainsi que l’ouverture d’autres pays dans l’espace francophone afin de permettre au plus grand nombre d’Africains de bénéficier de nos services. », explique Martin Hieaux, Directeur des Opérations.

Un secteur en pleine croissance

Avec la disparition de certains journaux de petites annonces imprimés, les sites en ligne et autres applications se positionnent de plus en plus comme une alternative sérieuse pour les particuliers et les professionnels. « CoinAfrique a opté pour un service accessible à tous. Nous avons étudié le comportement des vendeurs, des acheteurs, nous travaillons donc continuellement à satisfaire l’ensemble des acteurs présents sur la plateforme. Nous avons de plus en plus de sollicitation de professionnels de la vente, ensemble nous travaillons à solidifier cette collaboration. Nous sommes une jeune entreprise, et toutes les collaborations qui nous permettent de nous développer davantage et d’apporter un meilleur service aux populations sont les bienvenues, il en est de même pour les investisseurs », conclut Matthias Papet.

Source :

Lire aussi dans Economie

Côte d'Ivoire/ Un nouveau directeur général pour Advans
Cacao ivoirien: la menace d’un embargo américain
Secteur de l’énergie, mines et de l’eau: Le 4è congrès de l’Usaeme annoncé en Côte d'Ivoire
Côte d'Ivoire/ Meeting d’hommage au Chef de l’Etat à Danané: Le mouvement Tonkpi 2020 réussi le pari de la mobilisation
Côte d'Ivoire/Politique nationale: Le Rassemblement pour la démocratie et la paix en congrès
Cacao ivoirien Olam achète 100 000 tonnes incluant la prime
Cacao Les chocolatiers acceptent de payer 400 dollars de plus la tonne à la Côte d’Ivoire et au Ghana
Doing Business/La Côte d’Ivoire quitte le groupe des pays les plus réformateurs
Relation Fmi et Banque mondiale: La Côte d'Ivoire satisfaite
Côte d'Ivoire/ Paiement des services environnementaux: Les acteurs se forment

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 33,826