EchosMedias.ci
FLASH
L’ambassadeur du Japon en visite chez le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly Abidjan, le 16 septembre 2019 - Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a reçu en audience, le 16 septembre 2019 à Abidjan, l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire, Hideaki Kuramitsu. Une rencontre qui fait suite à la 7ème édition de la Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique de Tokyo (TICAD 7), tenue &CPI Côte d’Ivoire: Le Bureau du procureur fait appel des acquittements de Gbagbo et Blé Goudé (officiel)
Mercredi 18 septembre

Côte d'Ivoire/ Lutte contre la deforestation:Les élèves de la région de la Mé sensibilisés au mécanisme REDD+

Environnement, 13.05.2019 18:01, vu 300 fois
Des lèves de la région de la Mé
Des lèves de la région de la Mé
C’est le collège « Le planteur Barry Callebaut » d’Akoupé qui est ressorti vainqueur de la finale du concours dénommé : GENIES EN HERBES, LA QUETE POUR UNE ECOLE VERTE, ce Mercredi 08 Mai 2019. Le concours qui s’est déroulé au Centre culturel d’Adzopé a marqué la fin d’une série de compétitions qui a opposé pendant plusieurs semaines, les écoles de la région de la Mé autour de questions environnementales dont le mécanisme REDD+. L’initiative est de la Direction régionale de l’Education Nationale de la Mé à travers son antenne régionale de la vie scolaire, avec le soutien du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, de la REDD+, des structures telles que l’APROMAC et le FIRCA. Cette finale a mis en compétition des « génies en herbes » issus d’établissements scolaires d’Adzopé, d’Alépé, de Yakassé Attobrou et d’Akoupé. Les meilleures équipes se sont vues offrir des outils de nettoyage et du matériel didactique.« Le Civisme et l’engagement de tous pour une école de qualité dans un environnement sain et viable, nous devons tous y arriver ! ». C’est sur cette exhortation que s’est achevé le discours de la Directrice régionale de l'éducation nationale d’Adzopé. Mme Agathe N’GBESSO a encouragé les élèves, forts de leurs nouvelles compétences, à convaincre leurs amis et à les transformer positivement afin qu’ils puissent acquérir de nouvelles valeurs morales. Au nom du Secrétaire Exécutif Permanent de la REDD+, le Commandant Edouard KESSE, par ailleurs membre du jury, s’est réjoui de la bonne connaissance du mécanisme REDD+ par les élèves de la région de la Mé. Ceci contribue donc à la dynamique et à l’appropriation du mécanisme par les générations à venir. Ce n’est pas un simple slogan car la région de la Mé a été identifiée comme une zone-test à l’élaboration de la stratégie nationale REDD+ dont les enseignements du projet pilote devraient alimenter notre stratégie nationale REDD+. Lancé en décembre 2016 pour une durée de 3 ans, le projet REDD+ de la Mé a démontré qu’il est possible de concilier réduction de la pression sur les ressources naturelles et développement rural. « En mettant en confrontation les élèves des différentes écoles, cette compétition permettra d’aboutir à la création d’une école verte. » souhaite le Directeur régional de l’Environnement à Adzopé, représentant le Ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement Durable. M. YAPO AKO Benjamin d’expliquer que le concept d’école verte vise à initier les jeunes apprenants à la protection de l’environnement et à la conscience écologique. Pour lui, c’est en formant les enfants dès leur plus jeune âge à une démarche éco - responsable qu’ils développeront le respect de la nature et des autres, nécessaires à la pérennité de la planète. Par ailleurs, la Chargée des opérations à l’APROMAC a égrené les actions de développement de l'Association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d'Ivoire. Mme Chantal BOKO a indiqué que l’Association sensibilise les planteurs afin qu’ils n’opèrent pas dans des zones interdites comme les forêts classées, les parcs et les réserves. En plus de reprofiler les routes dans les zones enclavées, l’APROMAC souligne-t-elle, forme également les jeunes aux métiers de l’hévéa et accorde des subventions de pépinières aux populations les plus démunies afin qu’elles puissent avoir accès à la culture de l’hévéa.
Le projet REDD+ de la Mé, lancé officiellement le 09 décembre 2016, pour une durée de 3 ans est dans sa dernière année de mise en œuvre. Financé à travers les ressources du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), il a pour finalité de réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de la déforestation tout en améliorant les conditions de vie des populations riveraines des forêts classées de Mabi et Yaya. Il est mis en œuvre par l’Association française NITIDAE en étroite collaboration avec le Secrétariat Exécutif Permanent de la REDD+ (SEP REDD+). Au terme des 2 premières années de sa mise en œuvre, l’on peut notamment citer comme principales réalisations : la sélection de 7 projets dédiés à la mise en œuvre des Plans de Développement Locaux dans les secteurs santé et éducation, la finalisation de la sensibilisation de proximité sur les législations foncière et forestière qui aura touché au final plus de 4000 personnes, la finalisation de la délimitation des territoires de village du département d’Alépé et le démarrage des activités de délivrance des certificats fonciers, l’accompagnement de près de 1000 exploitations agricoles familiales sur plus de 3000 hectares avec en point d’orgue, la certification biologique obtenue par la Société Coopérative Simplifiée des Producteurs de Cacao Biologique de la Mé (PCBM) et des effets déjà très positifs concernant la saignée améliorée.150 hectares de forêts ont été reboisés, 20 charbonniers formés aux techniques de carbonisation améliorée et 5 projets d’énergie domestique durable ont été financés (production de biogaz, fabrication du bio charbon, construction de fours améliorés).

Source : Franck Konan

Lire aussi dans Environnement

Côte d'Ivoire/ Lutte contre la deforestation: Les chantiers du Redd+ visités
Côte d'Ivoire/ Reforestation:International Calice signe un Accord-Cadre de Partenariat avec la REDD+ Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire/Restauration de la forêt : Antoinette Koukougnon lance "l'Opération Touraco" (Interview)
Côte d'Ivoire/ Erosion côtière: Le projet Waca aux côtés es populations de Grand-Lahou
Côte d'Ivoire/La forêt occupe 3,4 millions d’hectares soit 10,64 % (REDD+)
Côte d'Ivoire/ Les élèves du lycée Sainte Marie de Cocody engagées au mécanisme REDD+
Côte d'Ivoire/ Le 1er ministre apporte son soutien à un projet "Velo Ecologique"
Côte d'Ivoire/ Redd+: La Côte d'Ivoire évalue sa stratégie
Côte d'Ivoire/ Lutte contre les pesticides: Ces produits comme le paraquat, l'atrazine...qui tuent les populations
Changement climatique : La bière aussi menacée

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 61,662