EchosMedias.ci
FLASH
Dimanche 26 mai

Côte d'ivoire Les Enseignants de l'université de Bouaké crient famine (Déclaration)

Société, 07.05.2019 07:42, vu 96 fois
Albert Mabri Toikeusse,
Albert Mabri Toikeusse,
Les Enseignants de l'université de Bouaké réunis au sein de la section Cnec -Uao dirigée par Regnima Ouandé Armand, dénonce le non-paiement de leurs salaires du mois d'avril. Lire , ci-dessous, l'intégralité de leur déclaration.


«Chers Maîtres, Collègues et Camarades syndiqués

En ce jour, lundi 06 mai 2019, nos salaires, fruits de nos labeurs, comme vous le constatez, n’ont pu être payés faute d’approvisionnement. Étonnant et à la limite méprisant dans un mois dont le 1er jour est dédié au travail. Et pourtant, sur la question, un courrier avait été adressé au comité de gestion de l’Université afin que les salaires soient payés au plus tard entre le 03 et 05. L’AG avait même recommandé toute cessation d’activités académiques si cette disposition n’était pas respectée par les autorités. Les autorités nous avait rassuré qu’elles prendraient les dispositions nécessaires afin de trouver une solution durable à ce problème. Malheureusement, plus nous avançons, plus notre situation devient déplorable. En effet, comment comprendre que des fonctionnaires de l’État ayant rempli leurs obligations mensuelles doivent être à la traîne et dans l’incertitude totale sur le jour auquel ils recevront leurs paies ? Comment comprendre qu’à l’heure où les autorités demandent une paix durable dans nos Universités, elles n’arrivent pas à nous garantir le strict minimum qui est notre salaire ? De même, à l’heure où nous revendiquons de nouveaux salaires et de nouvelles primes, cette incapacité de l’État d’honorer le peu existant n’est-elle pas le signe d’un désespoir qui pointe à l’horizon ?

Chers collègues, nos conditions de vie et de travail se dégradent et deviennent inquiétantes. Malheureusement, nos divisions syndicales nous font poursuivre l’ombre au lieu de la proie.

Chers Collègues, si nous ne prenons pas nos responsabilités maintenant, ne soyons pas étonnés plus tard de nous retrouver plus bas. C’est pourquoi, après l’AG nationale du 08 Mai 2019 à L’UFHB à l’Amphi A du District, la section vous convoquera à une AG locale en vue d’apprécier la situation.

Camarades, mobilisons-nous et restons à l’écoute des différents mots d’ordre de notre syndicat.

Salutations syndicales…»

Pour la section CNEC -UAO dirigée par le Camarade REGNIMA Ouandé Armand

Le Secrétaire à la Communication et à l’Information

Dr BAKAYOKO Mamadou


NB : les titres et surtitres sont de la rédaction

Source : sercom

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/ Crises sucessives et communuataires: Gnamien Konan condamne et accuse
Côte d'Ivoire/ Georges Ezaley, l'ancien maire de Bassam victime d'un accident
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Attécoubé La population se soulève contre les « microbes »
Côte d'Ivoire/Affrontements intercommunautaires à Béoumi 3 morts et 40 blessés enregistrés, un couvre feu instauré
Côte d'Ivoire/Lutte contre le paludisme: Les Etats unis publient son 13è rapport
Côte d’Ivoire / Recrudescence de la Dengue : le gouvernement insiste sur le respect des mesures d’hygiène environnementale
Côte d'Ivoire/Palabre au royaume Baoulé La réaction d’un professeur
Côte d'Ivoire/ Education: Les populations de Lekissou et de Lékissou-Kahabo (Didiévi) offrent deux logements aux enseignants.

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 56,383