EchosMedias.ci
FLASH
Dimanche 26 mai

Côte d'Ivoire/ Education: Les populations de Lekissou et de Lékissou-Kahabo (Didiévi) offrent deux logements aux enseignants.

Société, 05.05.2019 12:22, vu 256 fois
Les clés de ces deux maisons ont été remises symboliquement aux représentants de la notabilité
Les clés de ces deux maisons ont été remises symboliquement aux représentants de la notabilité
Lékissou et Lékissou-Kahabo sont deux villages de la sous-préfecture de Molonou-blé, dans le département de Didiévi. Ces deux villages disposent d'un établissement scolaire de six classes. Malheureusement, depuis la réalisation de cette infrastructure depuis une vingtaine d'années, les enseignants ne sont pas correctement logés. Ils dorment chez des tuteurs dans des conditions peu catholiques. Face à cette situation, qui gène très souvent, la Mudeleka (Mutuelle pour le développement économique de Lekissou et de Lékissou-Kahabo) a décidé de réagir. Elle vient de réaliser à travers tous ses membres l'achèvement de deux logements dédiés aux enseignants, qui ont été abandonnés par faute de moyens financiers des populations. La remise des clés de ces deux bâtiments de quatre pièces chacune a été au coeur des activités de la fête de Pâques appelée communément Paquinou les 20 et 21 avril 2019. Anselme Bongba Diané, le président de la mutuelle n'a pas caché sa joie autour de la finition de ces maisons. Pour lui, c'est la solidarité et la cohésion des filles et fils de ces deux villages qu'il faut saluer. "Nous constatons qu'ensemble et avec un peu plus d'imagination, nous pouvons réaliser de grandes choses dans notre village", a t-il fait remarquer. Tout en invitant ses frères et soeurs à maintenir la flamme de ces deux vertus. Marcel Koffi Koffi, fils du village qui a bien voulu parrainer cette cérémonie de remise de clés a été clair sur la question. "La cohésion sociale et l'entente doivent être les socles pour bâtir notre village qui accuse un grand retard", a t-il dit devant une immense foule. Aussi, a t-il appelé ses parents à aller de l'avant pour un développement harmonieux. Joignant l'acte à la parole, il a annoncé à titre contributif, un don de cinq tonnes de ciment pour les quatre autres maisons devant abriter les enseignants. Un geste salué par tous. Jean Baptiste Kouamé Kouamé, autre fils du village, actif dans le développement du village n'a pas hésité lui a appelé ses parents à un développement participatif. "Que nous nous engageons dans le développement de notre village", at-il indiqué, tout en appelant chacune et chacun à emprunter cette voie. Si le problème du logement des enseignants est en voie de trouver une solution, un autre problème se pose avec acuité. Il s'agit du manque d'eau dans les deux villages. Les responsables de la Mutuelle sont conscients de ce problème. "Il faut un château d'eau. Toutes les études sont prêtes. Nous sommes à la recherche de 60 millions de Fcfa pour la réalisation de ce château. C'est l'une de nos préoccupations pour les douze mois à venir", lance Bongba Diané Anselme.

Source : Franck Konan

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/ Crises sucessives et communuataires: Gnamien Konan condamne et accuse
Côte d'Ivoire/ Georges Ezaley, l'ancien maire de Bassam victime d'un accident
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Attécoubé La population se soulève contre les « microbes »
Côte d'Ivoire/Affrontements intercommunautaires à Béoumi 3 morts et 40 blessés enregistrés, un couvre feu instauré
Côte d'Ivoire/Lutte contre le paludisme: Les Etats unis publient son 13è rapport
Côte d’Ivoire / Recrudescence de la Dengue : le gouvernement insiste sur le respect des mesures d’hygiène environnementale
Côte d'Ivoire/Palabre au royaume Baoulé La réaction d’un professeur
Côte d'ivoire Les Enseignants de l'université de Bouaké crient famine (Déclaration)

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 56,218