EchosMedias.ci
FLASH
Dimanche 26 mai

Côte d'Ivoire/Mupemenet: L'Assemblée générale élective installe un bicéphalisme au sommet

Société, 17.04.2019 10:27, vu 331 fois
L'Assemblée générale élective de la Mupemenet s'est achevée dans une cacophonie
L'Assemblée générale élective de la Mupemenet s'est achevée dans une cacophonie
L’Assemblée générale élective de la Mutuelle des personnels du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (MUPEMENET), organisée au lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro, s’est achevée le mardi 16 avril dernier dans un cafouillage total. Elle a consacré un bicéphalisme opposant le président sortant Vacaba Cissé à son vice-président Boko Mickael. Chacun se dit vainqueur des élections qui ont sanctionné les travaux.

De quoi s'agit-il?Trois candidats étaient en lice au départ. Ce sont : Le Pca sortant Vacaba Cissé, le président du comité d'organisation de l'assemblée générale, Théodore Zadi Gnagna, par ailleurs vice-président et le vice-président Boko Mickael. A la dernière minute, Théodore Zadi Gnagna désiste. Les deux autres vont aux élections. Les membres du Conseil d’administration au nombre de quinze constituent le collège électoral. Au terme de l’élection, Boko Mickael obtient 09 voix contre 06 pour Vacaba Cissé. La victoire du vice-président Boko Mickael est officiellement annoncée dans la salle par le porte-parole du conseil d’administration Djéoue Victor. Mais sa joie sera de courte durée. En effet, l’on apprendra aux environs de 2 heures du matin que le vote a été repris. Et le vainqueur est plutôt le président sortant Vacaba Cissé. Selon son porte-parole Simon Thomas Aholia, il a été élu avec un taux de 98% des voix.
"Nous sommes allés jusqu’à la fin de ce processus électoral et sommes vainqueurs de cette élection avec 09 voix sur15 c’est à dire que nos adversaires n’ont eu que 06 voix. Mais nous sommes convaincus que nos frères reviendrons à la raison et donc dans la légalité. Nous sommes des acteurs sociaux dans une mutualité, cela veut dire que la priorité pour nous doit être de gagner la confiance de nos mutualistes, c’est la droiture, la légalité. Nous n’entrerons pas en conflit avec nos frères. Nous userons des moyens légaux et pacifiques pour les amener au respect des résultats de cette élection dans l’intérêt suprême de nos mutualistes", a réagi tout amer Boko Mickael.Obtiendra-t-il gain de cause? Les prochains jours nous situerons.


Source : Isaac Kone

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/ Crises sucessives et communuataires: Gnamien Konan condamne et accuse
Côte d'Ivoire/ Georges Ezaley, l'ancien maire de Bassam victime d'un accident
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Attécoubé La population se soulève contre les « microbes »
Côte d'Ivoire/Affrontements intercommunautaires à Béoumi 3 morts et 40 blessés enregistrés, un couvre feu instauré
Côte d'Ivoire/Lutte contre le paludisme: Les Etats unis publient son 13è rapport
Côte d’Ivoire / Recrudescence de la Dengue : le gouvernement insiste sur le respect des mesures d’hygiène environnementale
Côte d'Ivoire/Palabre au royaume Baoulé La réaction d’un professeur
Côte d'ivoire Les Enseignants de l'université de Bouaké crient famine (Déclaration)

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 56,379