EchosMedias.ci
FLASH
La veillée en hommage à Dj Arafat programmée au 30 Août au Stade Felix Houphouët Boigny et son inhumation le lendemain au cimetière de Williamsville (officiel)
Jeudi 22 août

Côte d'Ivoire/ Recensement des planteurs de café cacao: Un syndicat inquièt

Economie, 16.04.2019 14:40, vu 492 fois
Koné Moussa
Koné Moussa
Le Lundi 15 avril 2019, la direction générale du Conseil café-cacao a lancé une opération de recensement des producteurs et du verger sur toute l’étendue du territoire nationale avec un montant de 6 milliards de F CFA. Si, dans la forme, cette opération de recensement est a saluée, il n’en demeure pas moins que, dans le fond, il y a problème.
En effet, contrairement aux pratiques de bonne gouvernance, le directeur général du Conseil café-cacao, M. Koné Brahma Yves s’est érigé en maitre d’œuvre de l’opération de recensement des producteurs. Une telle situation inquiétante appelle nécessairement une réaction du Syndicat National Agricole pour le Progrès en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI). Car, nous nous interrogeons sur la crédibilité d’une opération pilotée par la direction générale du Conseil café-cacao dans la mesure où, au jour d’aujourd’hui, tout producteur qui ne partage pas la vision de l’organe de régulation est mis à l’écart consultations. Ainsi, sous le prétexte d’une économie substantielle, la direction générale du Conseil café-cacao s’est arrogé le droit de recenser les producteurs, sans en avoir pour autant la compétence des structures spécialisées exerçant dans le domaine et reconnues de tous. Pour rappel, nous avons encore en mémoire l’échec cuisant de la chambre d’Agriculture qui, il y a quelques années avait engagé 4,5 milliards pour la même opération. Sans succès. Pour notre part, nous pensons qu’il faut le payer le prix pour un travail bien fait.
C’est donc à juste titre que le SYNAP-CI :
Dénonce l’attitude cavalière de la direction générale du Conseil Café cacao ;
-s’insurge contre cette nouvelle forme de détournement des revenus des producteurs de café-cacao ;
-Invite le Conseil café-cacao à confier l’opération de recensement des producteurs à un opérateur neutre et ayant les compétences requises;
-interpelle le gouvernement sur les risques qui pourraient en découler ;
-Prend à témoin l’opinion nationale et internationale quant à la crédibilité de l’opération de recensement dans sa forme actuelle.
Au surplus, le SYNAP-CI demande à ses membres, producteurs de café-cacao de rester à l’écoute des mots d’ordre à venir.
Enfin, pour le SYNAP-CI si tant est que l’opération de recensement vise la traçabilité il faut l’étendre à tous les producteurs, sans exception, afin de pouvoir en tirer toutes les leçons qui s’imposent.

Fait à Abidjan le 16 avril 2019

Le Président


KONE MOUSSA

Source :

Lire aussi dans Economie

Côte d'Ivoire/Taux de corruption dans le pays: La Haute autorité se défend
Côte d'Ivoire/40% des ouvrages publics construits sous Ouattara et Gbagbo ne respectent pas les cahiers de charge (Audit)
Côte d'Ivoire/ Les Impôts collectent 1193 milliards de Fcfa au 1er semestre.
CI/ Infrastructures routières: Amadou Gon annonce des travaux lourds dans le Bélier.
Détention de 46 ivoiriens en Tunisie/ Le gouvernement ivoirien proteste
Monnaie unique de la Cedeao/ L'Eco va se mettre au rythme des Etats membres
Côte d'Ivoire/ Le prix du kg va augmenter, selon Alassane Ouattara
Côte d'Ivoire/ Agoa 2019: Lire le discours de Tibor Nagy, secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines
18ème Sommet de l’AGOA : Les Etats-Unis Promettent un Engagement Indéfectible envers l’Afrique
Djékanou/ Exploitation minière: Deux villages saccagent la gendarmerie

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 65,955