EchosMedias.ci
FLASH
Bernad B. Dadié, auteur de plusieurs ouvrages litteraires décédé samedi à Abidja à l'âge de 103ansL’union nationale des Entreprises de télécommunication (UNETEL) annonce la suspension des tarifs de transactions de mobile money en vigueur depuis le 25 février 2019Amadou Soumahoro élu nouveau Président de l’Assemblée nationale ivoirienne
Mardi 19 mars

Norme sur le cacao: Le Ghana et la Côte d'Ivoire veulent voir de près

Economie, 13.03.2019 13:02, vu 57 fois
cacao
cacao
La mise en œuvre de la norme Iso 34101 sur le cacao durable et traçable va attendre quelques temps. Les deux principaux pays producteurs, le Ghana et la Côte d'Ivoire qui totalisent 60% de la production mondiale, l'ont décidé ainsi. Une déclaration commune a été lue ce jour mercredi 13 mars 2019, à Abidjan par Joseph Boahen Aidoo et Koné Brahima Yves, respectivement directeur général du Ghana Cocoa Board et du Conseil du café cacao. Cette déclaration fait suite à la mise en place du programme Cen Tc 415 sur le cacao durable et traçable développé par certains pays producteurs de cacao et certains pays consommateurs. Ce programme divise en 4 le processus de la norme. La première partie porte sur les exigences relatives aux systèmes de gestion de la durabilité. La deuxième porte sur les exigences de performances relatives aux aspects économiques, sociaux et environnementaux. Quant aux deux dernières parties, elles sont liées aux exigences relatives à la traçabilité et aux systèmes de certification. A l'issue de ce processus, note le communiqué, la majorité des pays membres de l'Iso (Organisation internationale de normalisation ont voté en faveur de la publication des parties 1, 2 et 3 tandis que la majorité des pays membres de la Cen (Comité Européen de normalisation), ont voté contre la publication des parties 1et 2. Cependant, dit le même communiqué, la partie 4 n'a pas encore eu lieu. Constatant cette situation, la Côte d'Ivoire et le Ghana ont donc décidé au terme d'une réunion tenue au Ghana les 21 et 22 février 2019, décidé de faire, de s'approprier la norme Iso 34101-4, afin d'y apporter les améliorations nécessaires qui tiennent compte des intérêts de l'ensemble des acteurs. "Ce n'est pas un refus. Nous voulons travailler sur cette problématique pour permettre aux producteurs de nos deux pays d'en tirer le maximum de profit", a indiqué le directeur exécutif du Ghana Cocoa Board.

Source : Franck Konan

Lire aussi dans Economie

Cote d'Ivoire/Duékoué: Une intoxication alimentaire fait deux morts
Éthiopie Un Boeing 737 assurant la liaison Addis Abeba-Nairobi s’écrase avec 157 personnes à bord
Côte d’Ivoire En partance pour Paris, un A380 perd un moteur en plein vol
Côte d'Ivoire/ Election du président de l'Assemblée nationale: Le Groupe parlementaire Pdci-Rda dénonce un "autoritarisme rampant » et saisit le Conseil constitutionnel
Groupe Eranove: Un nouveau dg nommé à la tête de la compagnie d'électricité de Côte d'Ivoire
Bagarre entre transporteurs à Cocody/ Le maire fait fermer deux gares routières
Côte d'Ivoire/ Jeu illégal: La Lonaci contre-attaque le Loto Ghanéen
Côte d'Ivoire/Prix africain de développement: 75 lauréats issus de 50 pays attendus à Grand Bassam
Côte d'Ivoire/ Augmentation des taxes sur les transferts: Le Dg des impôts se justifie
Côte d'Ivoire/ Mobile money Les frais de transactions augmentent

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 46,756