EchosMedias.ci
FLASH
La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) deloge les élèves des établissements privés.Bernad B. Dadié, auteur de plusieurs ouvrages litteraires décédé samedi à Abidja à l'âge de 103ansL’union nationale des Entreprises de télécommunication (UNETEL) annonce la suspension des tarifs de transactions de mobile money en vigueur depuis le 25 février 2019Amadou Soumahoro élu nouveau Président de l’Assemblée nationale ivoirienne
Mardi 19 mars

Côte d'Ivoire/ Renouvellement des Cartes nationales d’identité, carte résident hors Cedeao Le directeur de l’Oni dit tout

Société, 22.02.2019 13:07, vu 547 fois
dG onisss
dG onisss

Le directeur général de l’ONI EL HADJ Konaté Diakalidia a accordé une interview à la radio internationale BBC Afrique. A cette occasion, Il abordé la question de la carte de résident hors CEDEAO et du renouvellement des CNI en Côte d’ivoire. Retranscription !

Vous venez de lancer une campagne d’informations et de sensibilisation sur l’exigibilité de la carte de résident en Cote d’ivoire.que faut il entendre par exigibilité ?

Exigibilité veut dire que ceux qui vivent en Cote d’ivoire au de-là de 3 mois qui sont de l’espace hors CEDEAO sont dans l’obligation de se doter d’une carte de résident biométrie .Nous avons constaté qu’après plus d’une année, ils ne sont pas venus nombreux pour se faire enregistrer dans notre base de donnée et détenir la carte de résident. donc nous n’avons fait que rappeler cela au gouvernement et au ministre de l’intérieur qui a pris une circulaire pour inciter les ressortissants de cette espace hors CEDEAO vivant sur le territoire ivoirien à se faire enrôler et détenir cette carte.

Quel objectif l’Etat veut atteindre à travers cette campagne ?

Cette campagne vise le renforcement des mesures de contrôle de flux migratoire. Vous savez que nous sommes dans un environnement très secoué par les questions de terrorisme, de cyber criminalité, de criminalités transfrontalières. Il appartient à l’Etat du point de vue sécuritaire de prendre des mesures adequates. Donc le gouvernement a décidé de réactiver depuis 2017 la carte de résident biométrique à l’effet d’avoir une véritable maitrise de ce flux migratoire sur son territoire .C’est dans ce cadre que cette mesure est prise. Egalement à coté du volet sécuritaire, nous avons les questions de planification de développement . Si vous n’avez pas une idée exacte de la population étrangère hors CEDEAO vivant sur le territoire, il est difficile de prendre des mesures et d’ajuster les politiques publiques.

Est ce que vous avez une idée du nombre de la population hors cedeao vivant en Cote d’ivoire ? parce que l’année dernière on parlait d’un peu plus d’un million.

Effectivement, c’est le même chiffre qui est la référence pour nous aujourd’hui .Ce chiffre est issu du recensement de la population et de l’habitat de 2014 qui fixe a 1.098.000 personnes la population hors CEDEAO.

Qu’est-ce que vous attendez concrètement par population hors CEDEAO ?


La population hors CEDEAO, c’est cette population étrangère de non nationaux qui ne sont pas ressortissants de notre espace communautaire qui comprend 15 pays de la sous région ouest Africaine. Tous les pays qui se trouvent en dehors de ce périmètre est considéré comme une population hors CEDEAO donc ceux la doivent détenir la carte de résident biométrique, ceux de l’espace CEDEAO c’est une convention sous régionale, ce sont les directives de la sous région qui régissent leur entrée et séjour sur le territoire ivoirien.

Comment va se passer cette campagne ?

Cette campagne sera une campagne media mais également une campagne hors media. La campagne media a déjà démarré. Nous avons procédé au lancement et nous allons également organiser des rencontres avec les communautés concernées, nous allons aller vers elle, nous allons impliquer également toutes les administrations publiques et privées. Il est important pour ces administrations d’exiger la carte de résident parce que vous ne pouvez pas faire de transaction avec quelqu’un que vous ne connaissez pas et pour connaitre quelqu’un il faut que cette personne figure dans les livres de l’Office National d’Identification. Nous avons les grands facturiers la SODECI, CIE ,les sociétés de téléphonie que nous allons sensibiliser à exiger la carte de résident chaque fois que quelqu’un viendra demander un service. Déjà, nous avons mis en mission à travers un télégramme officiel du ministre de l’intérieur, l’ensemble des préfets et préfets de région à l’effet de sensibiliser à la détention de la carte de résident.

Cette campagne avait été lancée l’année dernière sans grand engouement .Est-ce à cause du prix élevé ?

Le prix n’est pas élevé c’est 300.000fr sur 5 ans. le prix pour ma part n’est pas prohibitif parce que dans la sous région et dans la région, lorsque nous faisons la comparaison, la cote d’ivoire a un prix modéré pour la carte de résident.

La carte de résident coutera 300.000fr pour chaque résident hors CEDEAO alors qu’elle coute 150.000 aux français pourquoi cette différence ?

Ce sont les accords entre les Etats. Il ya eu en 1998 une grande commission mixte Ivoiro française et dans les discussions, il est convenu l’abattement des prix de la carte de résident pour les nationaux français. Cela sur la base de la réciprocité et c’est en 2002 lors de la prise du décret portant fixation des tarifs que ce décret a entériné les accords qui avaient démarrés en 1998 . Ce qui fait que les français ne payent que 150.000fr et les religieux français 35.000.

Les cartes nationales d’identité des ivoiriens expirent bientôt .Quelles sont les mesures prises pour le renouvellement ?

Le gouvernement a mis en place un groupe de travail, qui travaille depuis 2016 sur la question. Nous sommes très avancés et des dispositions sont prises pour que l’équipe soit au rendez-vous pour le renouvellement des titres de nos concitoyens.je tiens a signaler que contrairement à ce que les gens laissent entendre, c’est un exercice qui n’est pas du tout compliqué parce que nous allons vers un format duplicata. Donc quand vous détenez un document biométrique, la biométrie étant fixe, immuable et permanente, le renouvellement ne va s’attaquer qu’ à certaines informations alpha numériques liées à la géographie, la profession et également le portait qui a pris un coup à cause de l’âge. Donc il nous appartiendra de demander aux pétitionnaires de renouveler les informations complémentaires et de nous les envoyer pour que nous procédions à l’édition de la nouvelle carte nationale d’identité qui sera désormais muni d’un numéro national d’identification.


Il y a un projet de décret qui est parti, je ne voudrais pas m’aventurer. Il appartient au gouvernement et toutes les parties prenantes de décider du coût de cette carte d’identité .Pour le moment la carte nationale d’identité en Côte d’ivoire coute 5.000fr.

L’année 2020 est une année électorale en Côte d’ivoire. Est ce que les ivoiriens pourront avoir leur carte avant cette date ?

Moi je ne m’occupe pas des élections et voudrais bien détacher la question de l’identité de la question des élections. La carte nationale d’identité est une carte qui sert à accomplir les actes de la vie civile qui confère des droits économiques, sociaux et politiques. Il appartiendra à ceux qui auront leur titre d’identité en ce moment-là de juger parce que l’exercice du droit politique est un exercice facultatif notamment le vote .il appartiendra a ceux qui auront leur document d’aller voter ou de ne pas voter et il appartiendra au gouvernement comme je l’ai dit tout à l’heure de prendre des mesures adéquates pour permettre l’exercice de droit politique par l’ensemble des ivoiriens.

Et qu’en sera-t-il pour les ivoiriens vivant hors de la Cote d’ivoire ?

: Nous allons procéder par la même méthode de mise à jour de leurs données exactement comme on le fait pour les nationaux. comme cela a été fait les années antérieures , nous mettrons sur pied des équipes mobiles qui iront faire cet exercice pour délivrer les titres d’identité.



Source : Renouvellement des Cartes nationales d’identité (Cni), carte résident hors Cedeao Le directeur de l’Oni dit tout Le directeur général de l’ONI EL HADJ Konaté Diakalidia a accordé une interview à la radio internationale BB

Lire aussi dans Société

Côte d’Ivoire/ La Cosefci (Syndicat) reconduit son mot d’ordre de grève, à partir de ce lundi 18 mars
Côte d'Ivoire/ Crise à l'école: La Fesci demande aux élèves et étudiants du privé de rester à la maison
Côte d'Ivoire/ Vitré 2 (Bassam): Une descente musclée des gendarmes fait plusieurs blessés
Côte d'Ivoire/ Renouvellement de la carte nationale d’identité: La direction générale de l'Oni fait des précisons
Côte d'Ivoire/ Grève à l’école La Lidho crie son indignation (Déclaration)
Côte d'Ivoire/ Grève dans le secteur éducation : Amadou Gon appelle les enseignants à privilégier l'intérêt des élèves
Côte d'Ivoire/ Grève dans le système éducatif: Les promoteurs d'établissements privés inquièts.
Côte d'Ivoire/ Crise dans le système éducatif: L'école toujours bloqué dans le secondaire
Côte d'Ivoire/Journée internationale des femmes Le CNDH invite l’Etat à mettre en place des programmes spécifiques pour faciliter l’autonomisation des femmes (Déclaration)
Côte d'Ivoire/ Crise dans le système éducatif: Une plateforme charge le régime

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 47,139