EchosMedias.ci
FLASH
Dimanche 26 mai

Yamoussoukro/sécurité routière: La concurrence déloyale des tricycles et de privés denoncée

Société, 17.02.2019 13:37, vu 251 fois
trycile
trycile
L’atelier de vulgarisation des textes réglementaires et de lutte contre l’insécurité routière initié du mardi 12 au mercredi 13 février, à Yamoussoukro, par la Direction régionale (DR) des Transports, a été le cadre, pour les transporteurs, de dénoncer la concurrence déloyale des tricycles et autres véhicules privés (personnels) dans le secteur. Cet atelier, faut-il le rappeler, vise à informer, sensibiliser et à assurer l’appropriation des textes régissant le secteur du transport routier mais aussi à sensibiliser les acteurs et les populations au changement de comportements sur les risques des accidents de la route. Il a vu la participation du ministère de tutelle ; du corps préfectoral ; les directeurs régionaux du ministère de tutelle ; des structures sous tutelle concernées mais aussi de celles du ministère de l’Economie et des Finances ; des forces de sécurité ; du Haut conseil des entreprises de transport de Côte d’Ivoire ; des syndicats des transporteurs et de chauffeurs. Sous la houlette de M. Aboubakar Touré, DR des Transports de Yamoussoukro, au terme des travaux, les participants ont formulé, à l’endroit du ministère de tutelle, des recommandations dont le règlement de la question des tricycles et des propriétaires de véhicules particuliers qui mènent, une concurrence déloyale aux ‘’ professionnels’’ du secteur. Ainsi, les transporteurs qui sont en activité souhaitent que soit réglé le problème des transporteurs publics et les transports privés, et les tricycles qui n’ont aucune autorisation en matière de transport ; que soit allégée la procédure d’acquisition des documents de transport. Quant au président des auto-écoles, il souhaite la suppression de la patente et la prise en compte de leurs véhicules dans le processus de renouvellement du parc automobile initié par le gouvernement. A l’endroit des opérateurs du secteur, les participants demandent de constituer une commission en associant les forces de l’ordre et la Direction des Transports terrestres de vider les contentieux les opposant ; de se mettre en sociétés d’entreprises de transport ou en association afin de bénéficier des avantages offerts par l’Etat ; de recruter des gestionnaires d’entreprises ou des directeurs d’exploitation pour plus de rentabilité de leur activité. Quant au DR Aboubakar Touré, il a recommandé le renforcement des relations avec le corps préfectoral et la direction régionale des Transports de leurs localités respectives notamment Yamoussoukro pour le district autonome du même nom ; Toumodi pour la région du Bélier ;Bongouanou pour le Moronou, Daoukro pour l’Iffou ; Dimbokro pour le N’zi ; Bouaflé pour la Marahoué.

Source : P. Zouhou

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/ Crises sucessives et communuataires: Gnamien Konan condamne et accuse
Côte d'Ivoire/ Georges Ezaley, l'ancien maire de Bassam victime d'un accident
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Crise intercommunautaire à Béoumi: Le bilan est passé à 11 morts
Côte d'Ivoire/Attécoubé La population se soulève contre les « microbes »
Côte d'Ivoire/Affrontements intercommunautaires à Béoumi 3 morts et 40 blessés enregistrés, un couvre feu instauré
Côte d'Ivoire/Lutte contre le paludisme: Les Etats unis publient son 13è rapport
Côte d’Ivoire / Recrudescence de la Dengue : le gouvernement insiste sur le respect des mesures d’hygiène environnementale
Côte d'Ivoire/Palabre au royaume Baoulé La réaction d’un professeur
Côte d'ivoire Les Enseignants de l'université de Bouaké crient famine (Déclaration)

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 56,275