EchosMedias.ci
FLASH
Bernad B. Dadié, auteur de plusieurs ouvrages litteraires décédé samedi à Abidja à l'âge de 103ansL’union nationale des Entreprises de télécommunication (UNETEL) annonce la suspension des tarifs de transactions de mobile money en vigueur depuis le 25 février 2019Amadou Soumahoro élu nouveau Président de l’Assemblée nationale ivoirienne
Mardi 19 mars

Caravane de la sécurité Yamoussoukro/ Insécurité routière/Les acteurs sensibilisés

Société, 14.02.2019 19:06, vu 167 fois
accident
accident
La Direction régionale (DR) des Transports de Yamoussoukro, avec l’appui de partenaires, organise, du mardi 12 au mercredi 13 février, une caravane de la sécurité routière au cours de laquelle est initié un atelier pour passer au peigne fin les facteurs de risques engendrant les accidents de la circulation et sensibiliser au changement de comportements.

Cette caravane ible les acteurs du secteur du transport ; les autorités administratives et politiques ; les forces de l’ordre et de sécurité (police, gendarmerie, douane, eaux et forêts…) des régions et départements relevant de la compétence de la DR des Transports de Yamoussoukro. Selon le Directeur régional Aboubakar Touré, la problématique de la sécurité routière est au cœur des préoccupations des différents gouvernements en Côte d’Ivoire, en raison des importantes pertes en vies humaines enregistrées au cours des accidents de la route. « En Côte d’Ivoire, la situation est particulièrement inquiétante, au regard de l’importance des coûts socioéconomiques qu’elle engendre. Les statistiques de l’Office ivoirien de la sécurité routière (OSER), indiquent que notre pays a enregistré 1.000 décès et 20.000 blessés entre 2000 et 2016. En ce qui concerne les coûts économiques, ils étaient estimés, en 2014, à 0,38% du PIB, soit environ 83 milliards de FCFA et à 0,54% du PIB en 2015, soit environ 100 milliards de FCFA », a rappelé M. Touré pour illustrer l’ampleur du phénomène. En ce qui concerne les causes de ces accidents, elles sont multiformes, entre autres, l’excès et l’abus de vitesse qui en sont les causes fréquentes ; les stationnements dangereux et le non respect des panneaux ‘’Stop’’ et des règles de priorité ainsi que la conduite en état d’ivresse et sous l’emprises de stupéfiants. A ces causes s’ajoutent l’usage du téléphone au volant ; la fatigue ; la conduite en contresens… « Sous l’effet conjugué de l’indiscipline des conducteurs et l’imprudence des usagers, près de la moitié des personnes qui meurent dans un accident sont des piétons, des cyclistes ou des usagers de deux roues motorisées et autres tricycles », déplore M. Touré. Qui rappelle que c’est à juste titre que, de décembre 2017 à mars 2018, le ministère des Transports a organisé une caravane d’information, de sensibilisation et d’appropriation des textes régissant le secteur des transports dans les grandes agglomérations du pays. Aujourd’hui, indique-t-il, la poursuite de la sensibilisation sur les facteurs de risque d’accidents de la circulation en Côte d’Ivoire s’avère impératif car les risques persistent. Quelques 14 localités, à travers le pays, sont retenues pour une caravane de la sécurité routière au cours de laquelle se tiennent les ateliers dont celui de Yamoussoukro.

Z.P.

Source : P. Zouhou

Lire aussi dans Société

Côte d’Ivoire/ La Cosefci (Syndicat) reconduit son mot d’ordre de grève, à partir de ce lundi 18 mars
Côte d'Ivoire/ Crise à l'école: La Fesci demande aux élèves et étudiants du privé de rester à la maison
Côte d'Ivoire/ Vitré 2 (Bassam): Une descente musclée des gendarmes fait plusieurs blessés
Côte d'Ivoire/ Renouvellement de la carte nationale d’identité: La direction générale de l'Oni fait des précisons
Côte d'Ivoire/ Grève à l’école La Lidho crie son indignation (Déclaration)
Côte d'Ivoire/ Grève dans le secteur éducation : Amadou Gon appelle les enseignants à privilégier l'intérêt des élèves
Côte d'Ivoire/ Grève dans le système éducatif: Les promoteurs d'établissements privés inquièts.
Côte d'Ivoire/ Crise dans le système éducatif: L'école toujours bloqué dans le secondaire
Côte d'Ivoire/Journée internationale des femmes Le CNDH invite l’Etat à mettre en place des programmes spécifiques pour faciliter l’autonomisation des femmes (Déclaration)
Côte d'Ivoire/ Crise dans le système éducatif: Une plateforme charge le régime

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 46,693