EchosMedias.ci
FLASH
La veillée en hommage à Dj Arafat programmée au 30 Août au Stade Felix Houphouët Boigny et son inhumation le lendemain au cimetière de Williamsville (officiel)
Jeudi 22 août

Côte d'Ivoire/Noix de cajou: La transformation a progressé de 45% en 2018

Economie, 23.01.2019 11:15, vu 369 fois
La transformation de la noix de cajou a progressé de 45% en 2018
La transformation de la noix de cajou a progressé de 45% en 2018
Le marché de la noix de cajou a été mouvementé l’année dernière mais la Côte d’Ivoire a réalisé de bonnes performances tant dans la production que l’exportation et la transformation, même si les prix ont été beaucoup moins rémunérateurs.

Elle est parvenue à accroître ses exportations de noix de cajou brutes de 14% par rapport à 2017 avec un volume de 789 000 tonnes expédiées, soit 92% de la production nationale selon les données estimées par le spécialiste N’Kalô. La première destination demeure le Vietnam, en légère baisse, avec 431 000 tonnes, soit près de 55% des exportations ivoiriennes. Suivent l’Inde (26%), le Brésil (0,8%) et l’Indonésie (0,6%). Toutefois, une part importante et croissante des exportations de noix de cajou brutes sont expédiées en contrebande, soit 140 000 tonnes en 2018 contre 80 000 tonnes en 2017, révèle N’Kalô. « C’est un peu le résultat de la politique menée en faveur de la transformation et de la taxe sur l’exportation de la noix brutes, qui font qu’il est encore plus intéressant qu’avant d’exporter au Vietnam en passant par le port de Tema au Ghana que par le port d’Abidjan. Au début de la campagne, il y avait FCFA 150 par kilo prélevé à l’exportation en passant par Abidjan contre 0 au Ghana ! » souligne Pierre Ricau, Market Analyst de N’Kalô. En 2018, il y a eu un autre facteur aggravant, ajoute-t-il, avec la décision, prise un peu au dernier moment, obligeant les exportateurs à réserver 15% des volumes exportés aux transformateurs locaux. Ce qui a bloqué pendant un certain temps les sorties par le port d’Abidjan. A l’instar du cacao, les pays pourraient gagner à s’entendre pour harmoniser leur politique dans le cajou. Du côté des amandes de cajou, les exportations ont progressé de 8,6% en 2018 pour atteindre 9 050 tonnes. Ramenée à la production, le taux de transformation est en légère baisse à 5% en 2018. « La production s’accroît plus vite que la transformation. Il y a une nette hausse de la transformation mais il y a une telle croissance de la production à plus 14% ! ». Si on prend en compte les stocks chez les transformateurs locaux, soit 15 000 tonnes, on arrive à une fourchette de 60 000 à 65 000 tonnes de noix de cajou brutes transformées en Côte d’Ivoire contre 41 500 tonnes en 2017. «Pour la première fois au mois de décembre, la Côte d’Ivoire a exporté plus d’amandes de cajou que le Brésil. C’est sur un mois et conjoncturel, mais je ne serais pas surpris si l’année prochaine, la Côte d’Ivoire dépasse le Brésil » observe Pierre Ricau. Le premier client des amandes de cajou ivoirienne est le Vietnam, en baisse toutefois de 11% par rapport à 2017, à 4 670 tonnes, soit près de 52% des amandes exportées. Puis suivent les Etats-Unis (25%) en hausse de 79%, et les Pays-Bas (6%) en baise de 30%. En Côte d’Ivoire comme en Afrique de l’Ouest, les performances de la transformation de noix de cajou ont été très bonnes en 2018. Alors que la progression était de l’ordre de 1 000 tonnes par an, entre 2017 et 2018 nous sommes passés d’environ 80 000 tonnes transformées à 120 000 tonnes, souligne Pierre Ricau, Market Analyst de N’Kalô.

Source : Commodafrica

Lire aussi dans Economie

Côte d'Ivoire/Taux de corruption dans le pays: La Haute autorité se défend
Côte d'Ivoire/40% des ouvrages publics construits sous Ouattara et Gbagbo ne respectent pas les cahiers de charge (Audit)
Côte d'Ivoire/ Les Impôts collectent 1193 milliards de Fcfa au 1er semestre.
CI/ Infrastructures routières: Amadou Gon annonce des travaux lourds dans le Bélier.
Détention de 46 ivoiriens en Tunisie/ Le gouvernement ivoirien proteste
Monnaie unique de la Cedeao/ L'Eco va se mettre au rythme des Etats membres
Côte d'Ivoire/ Le prix du kg va augmenter, selon Alassane Ouattara
Côte d'Ivoire/ Agoa 2019: Lire le discours de Tibor Nagy, secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines
18ème Sommet de l’AGOA : Les Etats-Unis Promettent un Engagement Indéfectible envers l’Afrique
Djékanou/ Exploitation minière: Deux villages saccagent la gendarmerie

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 65,909