EchosMedias.ci
FLASH
Les épreuves écrites du Bepc ont démarré ce lundi 17 juin 2019, sur l'ensemble du territoire ivoirienDeuil Le Professeur Marcel Étté a tiré sa révérence Le Professeur en médecine, Marcel Étté était membre-fondateur, puis secrétaire général du syndicat des enseignants-chercheurs des Universités, le SYNARES qui, uni avec la FESCI (syndicat étudiants) et le Synesci (enseignants du secondaire), avait eu raison du pouvoir PDCI en 1990, dans le combat contre le parti unique alors en vigueur en C&ocir
Jeudi 27 juin

Noël 2018 : Le Cardinal Kutwa dénonce « des chemins qui nous inquiètent tous » empruntés par certains dirigeants

Société, 26.12.2018 10:50, vu 291 fois
Le cardinal Jean Pierre Kutwa
Le cardinal Jean Pierre Kutwa
A l’occasion de la messe de Noël 2018, le Cardinal Jean Pierre Kutwa, archevêque métropolitain d’Abidjan a dénoncé, dans son homélie prononcée à la cathédrale Saint Paul du Plateau, « des chemins qui nous inquiètent tous » empruntés par certains dirigeants politiques.

« Le temps n’est-il pas venu pour nous, filles et fils de Côte d’Ivoire, de saisir l’occasion de ce temps de Noël 2018, après cette crise qui a mis à mal la vie en nous, et autour de nous, après nos angoisses et nos désarrois, pour nous rappeler que Dieu s’est fait proche de nous pour nous sauver ? », a interrogé le prélat.

Dans sa longue adresse aux chrétiens catholiques de Côte d’Ivoire, il a encore fustigé, à travers une question : « Le temps n’est-il pas venu pour nous d’analyser davantage ce qui nous est arrivé et ce bonheur d’être ensemble qui nous fait tant défaut et dont la mauvaise perception ou une compréhension insuffisante nous conduit dangereusement sur des chemins qui nous inquiètent tous ? »
Pour le cardinal Kutwa, « Si l’horizon 2020 nous interroge tous, un regard rétrospectif sur notre vivre ensemble ainsi que les dernières élections d’octobre et de décembre 2018, nous commande de renouer au nom de Dieu avec cette sagesse qui a fait le bonheur et la joie de vivre sur cette terre de Côte d’Ivoire. Rappelons-nous que la crise postélectorale a semé désarroi et désolation. Elle a meurtri le cœur des hommes et éprouvé la foi des croyants. A tous, elle a imposé chagrin et fardeau et mis à mal ce goût d’éternité que Dieu nous propose à tous en nous donnant son Fils ! »

L’archevêque métropolitain d’Abidjan a conclu en ces termes : « Noël, c’est finalement l’invitation à sortir des ténèbres pour marcher dans la lumière véritable qui vient de Dieu. Il s’agit désormais pour nous de refuser d’habiter le pays de l’ombre pour être avec les autres, objet de la bienveillance de Dieu car l’enfant-Dieu qui nous est donné à Noël, c’est l’assurance que Dieu nous porte dans sa grâce et veut nous décharger de tout ce qui nous peine ».

Source : source:ivoiresoir.net

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/Mutuelle du personnel de l’Education nationale:Plus de 2 mois après l’Ag Le camp Boko revendique toujours sa victoire
Côte d'Ivoire/Guichet unique du foncier:Le directeur expose les difficultés de la structure
Côte d'Ivoire/Contravention routière:Tout sur la destination de cette manne financière
Côte d'Ivoire/ Fermé pour travaux, l'hôpital d'Abobo à nouveau fonctionnel
Côte d'Ivoire/ Un Chu et un échangeur annoncés à Abobo
Côte d'Ivoire/ Bien-être des enfants psychomoteurs: Le Japon offre un centre à la structure Areea
Côte d'Ivoire/ Secteur éducation-formation: Les nouveaux inspecteurs mécontents
Côte d'Ivoire-Usa: 15 jeunes Ivoiriens bientôt en formation aux Etats-Unis
Burkina Faso Un chercheur transforme les déchets de mangues en biogaz
Côte d'Ivoire/ Pour la non utilisation d'une ambulane, une femme enceinte décède: Des sanctions annoncées

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 66,890