EchosMedias.ci
FLASH
Les épreuves écrites du Bepc ont démarré ce lundi 17 juin 2019, sur l'ensemble du territoire ivoirienDeuil Le Professeur Marcel Étté a tiré sa révérence Le Professeur en médecine, Marcel Étté était membre-fondateur, puis secrétaire général du syndicat des enseignants-chercheurs des Universités, le SYNARES qui, uni avec la FESCI (syndicat étudiants) et le Synesci (enseignants du secondaire), avait eu raison du pouvoir PDCI en 1990, dans le combat contre le parti unique alors en vigueur en C&ocir
Jeudi 27 juin

Côte d'ivoire/Départs volontaires au sein de l'armée: Des admis ont bruyamment manifesté à Abidjan pour "primes impayées"

Société, 18.12.2018 18:51, vu 263 fois
Un dénouement heureux a été trouvé entre la hiérarchie militaire et les manifestants
Un dénouement heureux a été trouvé entre la hiérarchie militaire et les manifestants
Situation confuse au Plateau, ce mardi 18 décembre, devant le camp Gallieni: Routes barrées; véhicules priés de rebrousser chemin. La raison? Expression d'une colère d'ex-militaires qui entendent se faire ainsi entendre. Ils réclament le paiement de leurs primes de départ à la retraite. Dette qui n'est pas encore purgée , alors que les fêtes de fin d’année avancent à grands pas.

Pour comprendre cette situation, il faut remonter dans le temps. 2000 militaires ayant volontairement quitté l'armée en avril 2018, dans le cadre de la réforme, devraient percevoir la somme de 15 millions Cfa comme droit chacun. Mais cette sommes ne leur a jusque l-là pas été versée, alors qu'ils ont été prélevés à cet effet par le Fonds de prévoyance militaire (FPM). La date du 20 décembre leur avait été proposée. Mais aux dernières nouvelles, ces ex-soldats constatent qu'ils ne pourront pas entrer en possession de leurs dus à la date indiquée. C'est pourquoi, très le matin, ces anciens militaires ont tout bloqué devant l'État Major au Plateau. Contraignant ainsi le chef d’Etat major, le Général Touré Sékou à se rendre sur les lieux pour échanger avec ses ex-subalternes. Celui-ci a promis leur faire le retour dans un bref délai.
Au moment où nous mettions en ligne, un dénouement heureux a été trouvé. Les manifestants ont libéré la voie. Ce, au bonheur des usagers qui en payaient le tribut.


Source : Yann ouassa

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/Mutuelle du personnel de l’Education nationale:Plus de 2 mois après l’Ag Le camp Boko revendique toujours sa victoire
Côte d'Ivoire/Guichet unique du foncier:Le directeur expose les difficultés de la structure
Côte d'Ivoire/Contravention routière:Tout sur la destination de cette manne financière
Côte d'Ivoire/ Fermé pour travaux, l'hôpital d'Abobo à nouveau fonctionnel
Côte d'Ivoire/ Un Chu et un échangeur annoncés à Abobo
Côte d'Ivoire/ Bien-être des enfants psychomoteurs: Le Japon offre un centre à la structure Areea
Côte d'Ivoire/ Secteur éducation-formation: Les nouveaux inspecteurs mécontents
Côte d'Ivoire-Usa: 15 jeunes Ivoiriens bientôt en formation aux Etats-Unis
Burkina Faso Un chercheur transforme les déchets de mangues en biogaz
Côte d'Ivoire/ Pour la non utilisation d'une ambulane, une femme enceinte décède: Des sanctions annoncées

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 66,887