EchosMedias.ci
FLASH
Les épreuves écrites du Bepc ont démarré ce lundi 17 juin 2019, sur l'ensemble du territoire ivoirienDeuil Le Professeur Marcel Étté a tiré sa révérence Le Professeur en médecine, Marcel Étté était membre-fondateur, puis secrétaire général du syndicat des enseignants-chercheurs des Universités, le SYNARES qui, uni avec la FESCI (syndicat étudiants) et le Synesci (enseignants du secondaire), avait eu raison du pouvoir PDCI en 1990, dans le combat contre le parti unique alors en vigueur en C&ocir
Jeudi 27 juin

Côte d'Ivoire/ Financement: le pays cherche 2416 milliards de Fcfa

Economie, 15.12.2018 07:06, vu 321 fois
adama koné
adama koné
Le besoin de financement global de l’économie ivoirienne pour l’année 2019 s’élève à « 2.416,9 milliards FCFA dont 729 milliards FCFA à rechercher sur le marché financier local », a indiqué vendredi le directeur général adjoint du trésor public, Lassina Fofana, lors d’une cérémonie de cotation d’emprunts. « Au titre de l’année 2019, le besoin de financement global s’élève à 2 416,9 milliards FCFA dont 729 milliards FCFA à rechercher sur le marché financier local », a dit M. Fofana , à une cérémonie de cotation des emprunts TPCI 6,00% 2017-2025 et TPCI 6,00% 2018-2026. La poursuite du financement des ambitions de développement du gouvernement nécessite encore beaucoup de ressources, a-t-il noté, soulignant que conformément à sa stratégie d’endettement, l’Etat ivoirien privilégie les financements qui visent à réduire le risque de refinancement de la dette intérieure et le risque de change. Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de mobilisation de ressources, le Trésor public ivoirien a lancé, du 19 au 26 décembre 2017 et du 16 au 26 juillet 2018, deux emprunts obligataires sur le marché financier régional dénommés TPCI 6,00% 2017-2025 et TPCI 6,00% 2018-2026. Les montants indicatifs de ces emprunts obligataires sont de 60 milliards pour celui du TPCI 6,00% 2017-2025 et 100 milliards FCFA pour le TPCI 6,00% 2018-2026. Ils s’étendent sur des maturités de huit ans avec deux ans de différé. Ces deux opérations ont permis de mobiliser un montant total de 230,2 milliards FCFA, à raison de 65,6 milliards pour l’emprunt obligataire de décembre 2017 et 164,6 milliards FCFA pour celui de juillet 2018. Les taux de réalisation se situent respectivement à 109,33% et 164,6%, a-t-il fait savoir. Ces résultats jugés « fort encourageants ont été acquis grâce à la participation massive de tous nos partenaires tant au plan national que sous régional », a ajouté Lassina Fofana , remerciant tous les investisseurs qui ont effectué des placements en souscrivant à ces opérations. La présente cérémonie, dira-t-il, répond à l’application effective de la disposition de la réglementation du marché financier régional, qui prescrit l’admissibilité des obligations émises par voie de syndication à la négociation sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) trois mois après la clôture de l’opération. Dans le cadre du financement du budget 2018, l’Etat de Côte d’Ivoire a mobilisé, au 31 octobre 2018, un montant cash de 1 388,6 milliards FCFA sur un objectif annuel de mobilisation base TOFE de 1 526,2 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 90,98%. Il a souligné que sur la base du solde de 137,6 milliards FCFA à mobiliser de novembre à décembre, un emprunt obligataire a été émis et les résultats devraient être connus dans les prochains jours. Les mobilisations de ressources de l’année en cours ont été marquées par la forte performance enregistrée sur l’émission de l’Eurobond réalisée en mars 2018 sur les marchés financiers internationaux pour un montant de 1 115,1 milliards FCFA, a -t-il fait remarquer. L’exercice 2018 a été aussi caractérisé par la mise en place d’une couverture de change portant sur le service de la dette publique libellée en US-dollars, pour un montant total de 1,4 milliard USD, soit 802 milliards FCFA, a relevé le directeur général adjoint du Trésor public ivoirien. Avec un taux de croissance économique estimé à 7,7% en 2017, la Côte d’Ivoire, première puissance économique de l’Union économique ouest-africaine (Uemoa), fait partie des pays à forte croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel dans le monde.


Source : Apa

Lire aussi dans Economie

Côte d'Ivoire/Gastronomie: La 1ère édition des Afrogourmands au bord de la Lagune Ebrié
Petites annonces/CoinAfrique, dépasse le million de visites mensuelles
Assurance: Allianz consolide ses acquis dans la zone Cima
Monnaie unique de la Cedeao en 2020: Le processus s’accélère
Croissance économique: Amadou Gon rassure
Côte d'Ivoire/Des amendes de 900 millions de Fcfa infligées à des orpailleurs clandestins
Côte d'Ivoire/Dimbokro: détournement de déniers publics:Un receveur des impôts condamné à cinq ans de prison ferme
Cacao Les géants du cacao acceptent de payer $ 2600 les fèves de Côte d'Ivoire et du Ghana
Côte d'Ivoire/ Autonomisation de la femme: US ALUMNI COTE D'IVOIRE sensibilise 150 femmes d'Adoumangan (Jacqueville)
Côte d'Ivoire/Sécurisation des devises Moussa Sanogo exhorte la Douane à la vigilance

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 66,919