EchosMedias.ci
FLASH
Les épreuves écrites du Bepc ont démarré ce lundi 17 juin 2019, sur l'ensemble du territoire ivoirienDeuil Le Professeur Marcel Étté a tiré sa révérence Le Professeur en médecine, Marcel Étté était membre-fondateur, puis secrétaire général du syndicat des enseignants-chercheurs des Universités, le SYNARES qui, uni avec la FESCI (syndicat étudiants) et le Synesci (enseignants du secondaire), avait eu raison du pouvoir PDCI en 1990, dans le combat contre le parti unique alors en vigueur en C&ocir
Jeudi 27 juin

Côte d'Ivoire/Dialogue social: Les syndicats des fonctionnaires s’engagent

Economie, 11.12.2018 17:04, vu 415 fois
Isaac Coulibaly
Isaac Coulibaly
Récemment, au cours d’une rencontre de concertation, présidée par le ministre de la Fonction Publique, les premiers responsables des faitières des syndicats signataires de l’accord portant trêve sociale, ont réaffirmé leur engagement pour la consolidation du dialogue social. Le mercredi 28 novembre 2018, le Gouvernement, analysant la multiplication des grèves intempestives et illégales dans le secteur public, a pris d’importantes mesures à l’encontre des syndicats grévistes. Ces mesures vont de l’application stricte des dispositions légales de ponction sur solde à la suspension du paiement du stock des arriérés et l’engagement de poursuites pénales contre les grévistes qui se rendent coupables de violence et de voie de fait. Le Gouvernement ne s’est pas arrêté à ces seules sanctions. Mieux, les principaux signataires de l’accord portant trêve sociale ont été interpelés pour le respect des engagements, par eux signés le 17 août 2017. Toutefois, le Gouvernement, indiquait le communiqué du conseil des ministres, a décidé de maintenir le fil du dialogue avec les syndicats conformément à l’esprit et à la lettre du protocole d’accord portant trêve sociale. Et pour marquer cette volonté de maintenir le cadre de discussion, le Chef du Gouvernement a échangé avec les principaux signataires de la trêve social, sur la recrudescence des grèves dans le secteur public. Il s’agissait notamment de la FESACI, de la PLATEFORME, de l’INTERSYNDICALE, de l’UNATRCI, d’HUMANISME, de la COSYFOP et de l’UGTCI.Au cours des échanges, les syndicalistes ont, pour l’essentiel, indiqué les difficultés rencontrées avec la hiérarchie de leurs ministères respectifs pour l’analyse des leurs préoccupations. Faisant donc suite à cette rencontre, le Ministre de la Fonction Publique, le Général Issa COULIBALY, assisté du Conseiller Spécial du Premier Ministre, chargé du Travail et du Dialogue Social, Monsieur Alphonse SORO a convié ces responsables syndicaux pour l’examen de leurs propositions en vue de mettre fin aux différents mouvements d’humeur constatés ces derniers temps dans l’Administration Publique. Il a indiqué aux responsables syndicaux présents que le manque de communication entre eux et leurs bases a pu faire croire aux syndiqués que la signature de la trêve sociale signifiait la fin de toute revendication. Aussi, a-t-il invité les responsables syndicaux à expliquer et vulgariser le contenu de l’accord portant trêve sociale à leurs mandants. Les syndicalistes, en retour, reconnaissant les efforts du Gouvernement pour l’amélioration significativedes conditions de vie et de travail des fonctionnaires suite à la signature de la trêve sociale, sont quasi unanimes sur la nécessité de maintenir le dialogue social, cadre approprié pour discuter des revendications nouvelles des fonctionnaires. Pour GNAGNA Zadi, président de la plateforme « il est impérieux de rendre fonctionnel tous les cadres prévus pour le dialogue social et que soient installées des cellules de dialogue dans toutes les administrations publiques ; toutes choses qui permettront de consolider la trêve sociale. » Jean-Yves ABONGA del’INTERSYNDICALE abondera dans le même sens en préconisant des renforcements de capacité et des actions de sensibilisation sur la trêve sociale pour tous les acteurs, notamment la hiérarchie administrative et les responsables syndicaux Au total, les différents responsables syndicaux ont pris l’engagement de s’investir auprès de leurs syndiqués pour maintenir un dialogue permanent avec le Gouvernement.








Source : Source : Direction de la Communication et des Relations Publiques du Ministère de la Fonction Publique

Lire aussi dans Economie

Côte d'Ivoire/Gastronomie: La 1ère édition des Afrogourmands au bord de la Lagune Ebrié
Petites annonces/CoinAfrique, dépasse le million de visites mensuelles
Assurance: Allianz consolide ses acquis dans la zone Cima
Monnaie unique de la Cedeao en 2020: Le processus s’accélère
Croissance économique: Amadou Gon rassure
Côte d'Ivoire/Des amendes de 900 millions de Fcfa infligées à des orpailleurs clandestins
Côte d'Ivoire/Dimbokro: détournement de déniers publics:Un receveur des impôts condamné à cinq ans de prison ferme
Cacao Les géants du cacao acceptent de payer $ 2600 les fèves de Côte d'Ivoire et du Ghana
Côte d'Ivoire/ Autonomisation de la femme: US ALUMNI COTE D'IVOIRE sensibilise 150 femmes d'Adoumangan (Jacqueville)
Côte d'Ivoire/Sécurisation des devises Moussa Sanogo exhorte la Douane à la vigilance

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 66,877