EchosMedias.ci
FLASH
La Cosefci, qui mène la grève des enseignants tient une assemblée générale extraodinaire ce samedi 23 mars 2019. La levée de son mot de grève est au menu de cette rencontreAmadou Gon Coulibaly, chef du gouvernement ivoirien sera devant la presse ce jeudi 21 mars 2019Affi N'Guessan rencontre ce jeudi 21 mars 2019, Laurent Gbagbo en Belgique.
Samedi 23 mars

Côte d'Ivoire/ Injustices et abus: La société civile annonce "une marrée rouge", le 19 décembre

Société, 11.12.2018 13:32, vu 267 fois
Pulcherie Gbalet, présidente de la société civile
Pulcherie Gbalet, présidente de la société civile
« Il faut bien que des gens prennent des initiatives pour mettre fin à l’injustice en Côte d’Ivoire. Nous attendons une marée rouge à la place de l’Indénié le mercredi 19 décembre prochain ». Ainsi a parlé la coordonnatrice de l’Ong Autorité pour la restauration de la dignité humaine (Ardh), Pulchérie Gbalet. En effet, face à la presse ce mardi 11 décembre 2018, la première responsable de cette plateforme de la société civile a informé de la marche dite « gilets rouge » en référence au mouvement « Gilets jaunes » en France, qui aura lieu le mercredi 19 décembre prochain. Cette marche qui partira de la place de l’Indénié au Palais de justice, Abidjan-Plateau sera l’occasion, a indiqué Pulchérie Gbalet, d’interpeller l’opinion nationale et internationale sur les abus et des cas d’injustice constatés çà et là sous le pouvoir Ouattara. « Nous comptons sur la bonne foi des autorités pour encadrer cette marche pacifique des ‘’ gilets oranges’’. Nous attendons tous ceux qui victimes de l’injustice de la gouvernance des autorités. Nous en appelons à la mobilisation donc de toutes les personnes éprises de paix à se joindre à cette marche pour interpeller les autorités ivoiriennes, mais surtout prendre l’opinion internationale à témoin de la souffrance de la population ivoirienne », s’est voulu précise la conférencière. Non sans ajouter que ce sera l’occasion pour les victimes d’abus et d’injustices des autorités ivoiriennes de « crier leur ras-le-bol. Nous avons écrit aux autorités pour que cette marche soit encadrée », a-t-elle souligné. Aussi, Pulchérie Gbalet a-t-elle mis en exergue différents cas d’injustices et d’abus enregistrés en Côte d’ivoire, condensé dans son premier rapport trimestriel établi. Dans sa présentation, le tableau laisse entrevoir une situation sombre et qui doit interpeller les autorités ivoiriennes à l’effet de prendre des décisions salvatrices.


Source : Yann Ouassa

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/ Didiévi: Ce que le nouveau maire veut faire en Paquinou
Côte d'Ivoire/ Démolition annoncée de constructions à Akouédo-village Les populations sur le pied de guerre
Côte d'Ivoire/ Journée internationale de la Femme: Le nouvel Ambassadeur de l'Ue célèbre les femmes
Côte d'Ivoire/Paralysie du système éducatif: Les propositions de Monseigneur Alexis Touably
Côte d'Ivoire/Grève dans le secondaire:Echauffourées entre élèves et policiers à Abidjan
Côte d’Ivoire/ La Cosefci (Syndicat) reconduit son mot d’ordre de grève, à partir de ce lundi 18 mars
Côte d'Ivoire/ Crise à l'école: La Fesci demande aux élèves et étudiants du privé de rester à la maison
Côte d'Ivoire/ Vitré 2 (Bassam): Une descente musclée des gendarmes fait plusieurs blessés
Côte d'Ivoire/ Renouvellement de la carte nationale d’identité: La direction générale de l'Oni fait des précisons
Côte d'Ivoire/ Grève à l’école La Lidho crie son indignation (Déclaration)

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 57,040