EchosMedias.ci
FLASH
Les Avocats de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont jusqu'au mois de février pour faire appelUrgent/ La CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Samedi 19 janvier

Cedeao/Forum sur les ressources minières et pétrolières: Lire le discours de Jen Claude Kouassi (ministre)

Economie, 10.12.2018 17:09, vu 181 fois
jean claude kouassi
jean claude kouassi
LaCôte d’Ivoire est heureuse et fière d’abriter, du 10 au 12 décembre 2018, la 2ème édition du Forum des Mines et du Pétrole de la CEDEAO et de vous compter au nombre des illustres invités qui rehaussent de leur présence, l’éclat de ce forum.

Et c’est toujours un plaisir renouvelé, pour notre pays, d’accueillir les ressortissants de pays frères et amis.

Mon collègue Thierry TANOH, Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables et moi-même vous disons,à toutes et à tous, ainsi qu’à chacune et à chacun de vous,« AKWABA » !

Bienvenue chez nous, bienvenue chez vous, chers collègues Ministres,éminents experts et dynamiques chefs d’entreprises accourus des pays frères et amis.


Excellence Monsieur le Vice-Président de la République, Parrain de la 2ème édition du forum des Mines et du Pétrole de la CEDEAO,

Vous étiez présent :

- en 2013, à la pose de la première pierre de la Mine d’or d’Afema, dans la Région du Sud-Comoé ;
- en 2014, à l’inauguration de la Mine d’or d’Agbaou, dans la Région du Loh-Djiboua ;
- en 2015, à la pose de la première pierre de la Mine d’or de Sissingué, dans la Région de la Bagoué;
- cette année même, à la pose de la première pierre de la Mine de Bauxite de Bénéné, dans la Région du Moronou.

Aujourd’hui encore, en dépit du voyage que vous allez effectuer tout à l’heure, vous avez accepté d’être avec nous et d’associer votre image et votre stature d’Homme d’Etat, artisan passionné du développement et du progrès de nos Etats et de leurs populations, à la 2ème édition de ce forum sous-régional dédié aux mines et au pétrole.

Je voudrais, du fond du cœur, vous en remercier et vous rendre un hommage mérité et appuyé.

CELA MERITE DES OVATIONS BIEN NOURRIES !

Merci Excellence Monsieur le Vice-Président de la République.

Merci, à titre personnel, pour votre soutien, votre encadrement et vos conseils qui ne nous ont jamais fait défaut, mon collègue Thierry TANOH et moi-même.

Merci pour la confiance que vous n’avez de cesse de nous témoigner.

Je tiensà dire un merci particulier à la CEDEAO et à Madame Finda KOROMA, Vice-Présidentede la Commission, pour le choix porté sur la Côte d’Ivoirepour la tenue de cette 2ème édition, après Accra en 2015.

Je remercie, également,les Ministresdes Mines et du Pétrole de la CEDEAOau rang desquels ceux en charge des Mines qui sont de retour en Côte d’Ivoire, après avoir pris partàl’Atelier Régional consacré à l’exploitation minière artisanale et à petite échelle, icià Abidjan,du 1er au 3 mars 2017.

Mes remerciements vont aussi àmes collègues Ministres, membres du Gouvernement ivoirien, qui nous font l’amitié de nous honorer de leur présence fraternelle, signe de leur solidarité.

Je remercie,last but not least, les experts, les chefs d’entreprises et les responsables de la société civile, ainsi que nos partenaires au développement pour leur présence si rassurante et leur implication qui donnent, à cette cérémonie, un éclat tout particulier.

Excellence Monsieur le Vice-Président de la République,
Madame laVice-Présidente de la Commission de la CEDEAO,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

L’Afrique de l’Ouest est riche de ressources minérales et pétrolières, en quantité et en qualité. Cela augure, pour nos Etats, de perspectives sérieuses de prospérité,de création de richesses et d’emplois.

Transformer ces atouts en levier de développement inclusif et solidaire, au profit de nos Etats, de nos populations et des entreprises qui ont choisi de nous faire confiance,tel est notre défi et l’objectif commun dont nous poursuivons, chaque jour, avec foi et détermination, la réalisation.

A l’initiative des Ministres en charge du Pétrole et des Mines, le Gouvernement ivoirien,sous la conduite du Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY, Chef du Gouvernement, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, et sous la haute impulsion de Son Excellence Monsieur le Président de la République Alassane OUATTARA, a initié, dès 2012, des réformes structurelles en vue de rendre plus attractifs et plus compétitifs nos secteurs minier et pétrolier.

Ces réformes commencent à porter leurs fruits. Ainsi,la part du secteur des mines et du pétrole, dans le Produit Intérieur Brut, dans la création d’emplois et dans les recettes fiscales est en progression continue en Côte d’Ivoire.

Cependant, ces performances, que nous saluons à leur juste valeur, demeurent fragiles et sont, faut-il le souligner, loin de répondre, à toutes les attentes du Gouvernement, des populations et même des entreprises.

Il nous faut donc redoubler d’efforts, de créativité et d’audace pour répondre, avec efficacité, aux défis du secteur extractif.

Ces défis se posent à la Côte d’Ivoire. Mais, ils se posent, également, à chacun desEtatsde la CEDEAO dont les représentants sont ici présents.

Aucune politique nationale isolée, aussi efficiente soit-elle, ne peut, à elle seule, venir à bout d’obstacles communs et interdépendants.
C’est pourquoi, je voudrais saluer les efforts méritoires de la CEDEAO en faveur d’une politique commune dont les bases ont été posées par:

- la Directive sur l’harmonisation des principes directeurs et politiques des secteurs minier et pétrolier, adoptée en juillet 2009, avec pour objectif de créer un environnement minier favorable au développement macroéconomique durable tout en mettant en place des mesures incitatives pour attirer les investisseurs ;

- la Politique de Développement des Ressources Minérales et son plan d’action,adoptés en 2012, qui visent à promouvoir le développement d'un secteur des ressources minérales efficace, en améliorant les informations géologiques et minérales, en régulant et en développant les activités artisanales et minières à petite échelle et en s'assurant de la responsabilité sociale des entreprises.

A travers les conférences, ateliers, tables-rondes et expositions projetés, le forum sur les Mines et le Pétrole prolonge et amplifie, à sa manière, les efforts de la CEDEAO, notre organisation commune.

En effet, durant deux jours, nos experts auront à débattre des thématiques communes ci-après :

- La collaboration pour attirer plus d’investissements directs étrangers dans le secteur extractif ;
- La diversification de l’industrie extractive dans l’espace CEDEAO ;
- L’investissement pour soutenir les opérations minières et pétrolières ;
- La lutte contre l’orpaillage clandestin ;
- Le développement du contenu local et le développement des communautés ;
- la stratégie de développement des métaux de base.

A cet égard, je voudrais m’appesantir sur trois (3) thèmes auxquels il m’apparaît primordial d’accorder la priorité. Il s’agit :

- premièrement, de la nécessité de disposer, à l’échelle sous-régionale,d’une infrastructure géologique et géophysique aux normes internationales ;

- deuxièmement, de la nécessité de concevoir un système cadastral à l’échelon sous-régional, pour le contrôle et le suivi de la délivrance des titres et autorisations.

- Troisièmement, de la nécessité de lutter, tous ensemble, contre le fléau qu’est l’orpaillage clandestin qui nuit aux exploitations minières légales, détruit notre environnement, menace la qualité de vie dans nos villages et la vie même de nos parents, ainsi que l’avenir de nos enfants et petits-enfants.

Vous aurez donc parfaitement saisi tout l’intérêt que je porte aux discussions que nous allons avoir au cours du présent forum.



Excellence Monsieur le Vice-Président de la République,
Madame laVice-Présidente de la Commission de la CEDEAO,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

Le 4 décembre 2018, nous avons célébré,dans le souvenir et dans l’espérance, la Sainte Barbe, la Sainte Patronne des mineurs, des pompiers et des métiers en lien avec le feu.

Avec mon collègue Thierry TANOH, nous pouvons dire, avec notre Sainte Patronne, que la lampe de la 2ème édition du forum ECOMOF est un véritable point d’or qui rayonne dans la nuit, une lampe dont l’huile est la foi que nous avons en notre secteur extractif et en ses développements futurs.

C’est sur cette foi en notre secteur extractif comme moteur de développement soutenu et durable au bénéfice de tous que je souhaite, à chacune et à chacun de nous, un bon forum ECOMOF et un agréable séjour en terre ivoirienne.

Je vous remercie de votre aimable attention !






Source : sercom

Lire aussi dans Economie

Conférence de Dakar sur l'Emergence de l'Afrique: Pour Amadou Gon, "Il est impératif de promouvoir et accompagner les champions nationaux"
Côte d'Ivoire/ Insécurité des producteurs de cacao: 8,7 milliards de Fcfa de perte, 48 opérateurs tués.
Côte d'Ivoire/ Direction générale des Impôts: Une grève en vue
Côte d'Ivoire/ Annexe fiscale 2019: Le Dg des Impôts décortique
Côte d'Ivoire/Pistes rurales, routes et ponts: La si longue attente… jusqu’à l’arrivée du Président Alassane Ouattara
Dakar/ 3ème Conférence sur l'Emergence de l'Afrique (CIEA): Le Premier ministre Amadou Gon exposera sur l'expérience ivoirienne
Côte d'Ivoire/Direction générale des Impôts: 240 agents payés à ne rien faire
Côte d'Ivoire/ Lonaci: La direction générale annonce un objectif de 105 milliards F Cfa en 2019
Côte d'Ivoire/ Des vins retirés du marché
Côte d'Ivoire/ Bourse des matières premières: La Brvm et l'Arre accordent leur violon

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 50,420