EchosMedias.ci
FLASH
Une rencontre entre le cabinet du ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle et la Cosef, initiateur de la grève des enseignants a eu ce vendredi à Abidjan
Samedi 16 février

Côte d'Ivoire/Avant le congrès constitutif du Rhdp du 26 janvier 2019 : Révélations sur le sort réservé aux partis politiques membres

Politique, 04.12.2018 21:15, vu 269 fois
Mamadou Touré, porte parole
Mamadou Touré, porte parole
Les portes parole du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, parti unifié), les ministres Touré Mamadou, Kobenan Adjoumani et Mahi Clarisse, ont co-aminé une conférence de presse ce mardi 4 décembre 2018, à Abidjan II Plateaux au cours de laquelle les conférenciers ont confirmé la tenue du congrès constitutif dudit parti pour le 26 janvier 2019 au Stade Félix Houphouët-Boigny. Si pour les conférenciers, « le Rhdp sera le parti de l’espoir, le parti de la paix et du pardon », il n’en demeure pas moins que les jours des partis alliés sont comptés. Ce d’autant que, a affirmé Touré Mamadou, après le 26 janvier 2019, « inéluctablement, nous aurons un seul parti politique qui va s’appeler le Rhdp. Tous les partis politiques constitutifs ne vont plus exister ». En d’autres termes, le Rdr, l’Udpci et tous les petits partis politiques qui sont membres de cette nouvelle formation politique dite parti unifié cesseront d’exister « juridiquement ». « C’est un choix difficile. Mais c’est dans l’intérêt supérieur de la nation », a renchérit Touré Mamadou. Là où le porte-parole principal du Rhdp, Adjoumani Kobenan insiste pour dire que son mouvement « Sur les traces de Félix Houphouët-Boigny continuera d’exister pour ratisser large ». « Nous n’allons pas disparaître, nous allons toujours exister », a-t-il ajouté. Tout en précisant néanmoins qu’il rendra sa démission du Pdci au soir du congrès constitutif du Rhdp. « Après le congrès du 26 janvier, je ne suis plus militant du Pdci-Rda. Je prends mes bagages et j’atterris au Rhdp », a-t-il martelé. Le porte-parole principal du Rhdp a fait noter que son groupement politique n’a aucun problème avec le Pdci relatif au logo. « Nous n’avons pas pris le logo du Pdci-Rda, le logo du Pdci est différent de celui du Rhdp. Nous n’avons pas triché. Nous avons déposé notre logo au ministère de l’intérieur avant que le Pdci ne quitte le processus de formation de parti unifié. Il y a une différence fondamentale entre notre logo et celui du Rhdp », s’est défendu le ministre Adjoumani. Se prononçant sur la reprise des élections locales dans les circonscriptions de Port-Bouët et Bassam, notamment, les conférenciers ont on ne peut plus formels. « Inéluctablement, nous allons gagner à Bassam comme à Port-Bouët », a affirmé Touré Mamadou. Dans tous les cas, on peut dire que le congrès constitutif du Rhdp donne raison au Pdci qui avait vu le piège de sa disparition au profit d’un mouvement politique dont l’avenir est incertain. L’après 26 janvier 2019 nous situera davantage. Ce d’autant qu’un journaliste n’a pas manqué de dire que « le Rhdp est mal parti » en l’absence du Pdci et son président, Henri Konan Bédié.

YANN Ouassa

Source : Yann Ouassa

Lire aussi dans Politique

Côte d'Ivoire /Après sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale Guillaume Soro crée son Comité politique , ce qu’il dit de Ouattara et de Gbagbo
Côte d'Ivoire/ Une semaine après son depart de l'Assemblée nationale: 1ère conférence de Guillaume Soro
Côte d'Ivoire/Affaire 3è mandat de Ouattara/ Président du Rassemblement des Fiers Ivoiriens (R.F.I.), réagit
Côte d'Ivoire/ Une semaine après sa démission à la présidence de l’Assemblée nationale/ Soro donne les raisons profondes
Côte d'Ivoire/ Transparence électorale et réforme de la Cei: Les propositions du GPATE
Côte d'Ivoire/ Pourquoi le député de Fresco a été libéré avec sursis
Côte d'Ivoire/ Condamné à 12 mois de prison, un député proche de Soro libéré
Côte d'Ivoire/Après ses graves dérapages sur les réseaux sociaux Le député Rdr, Mariam Traoré convoquée, vendredi par la Brigade de recherche
Côte d'Ivoire-Droits humains:Un rapport d’Amnesty international accable les autorités ivoiriennes
Côte d'Ivoire/Alassane Ouattara sur Rfi « Le Pdci d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier »

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 52,655