EchosMedias.ci
FLASH
Une rencontre entre le cabinet du ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle et la Cosef, initiateur de la grève des enseignants a eu ce vendredi à Abidjan
Samedi 16 février

Côte d'Ivoire/ Reprise des élections municiaples et régionales le 16 décembre

Politique, 03.12.2018 13:47, vu 190 fois
Les élections reprises dans plusieurs ocalités en Côte d'Ivoire
Les élections reprises dans plusieurs ocalités en Côte d'Ivoire
Un Conseil des ministres extraordinaire s’est tenu ce lundi 3 décembre 2018, au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Au-delà des sujets qui ont été inscrits à l’ordre du jour de ce Conseil extraordinaire tant attendu pourtant, l’on notera seulement cette information majeure. Il s’agit de l’annonce de la nouvelle date des régionales et municipales dont les résultats ont été invalidés. Le Conseil a donc décidé de la reprise de ces élections pour le dimanche 16 décembre prochain dans les circonscriptions concernées. Lesquelles sont les régions du Lôh Djiboua et du Guémon, ainsi que les communes de Lakota, Port- Bouët, Grand Bassam, Bingerville, Boko et Rubino. Au total six (6) communes et deux (2) régions à pourvoir lors de ces élections partielles. La campagne s`ouvre le samedi 8 décembre à 00H et se referme le vendredi14 décembre à 24H. Ces reprises font suite aux annulations prononcées récemment par la Chambre administrative de la Cour suprême. Les regards seront à n’en point douter beaucoup plus tournés pour les municipales vers Lakota notamment où un mort a été enregistré le jour du vote tout comme vers Grand Bassam, Port-Bouët où le Rhdp, unifié d’Alassane Ouattara et le Pdci d’ Henri Konan Bédié se disputent violemment la victoire à l’issue du scrutin du 13 octobre 2018. A Rubino et Bingerville, le scrutin partiel, les habitants retiennent leur souffle. Quant aux régionales, l’élection sera reprise dans le Lôh-Djiboua où Zackpa Komenan avait été déclaré vainqueur et dans le Guemon où Méambly Evariste contestait la décision de reprise du scrutin arrêtée par la Commission électorale indépendante (Cei). De véritables batailles électorales en perspectives. Rappelons que la Chambre administrative de la Cour suprême avait été saisie de 102 requêtes à l’issue de ces élections couplées des régionales et municipales du 13 octobre 2018.



Source : Yann Ouassa

Lire aussi dans Politique

Côte d'Ivoire /Après sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale Guillaume Soro crée son Comité politique , ce qu’il dit de Ouattara et de Gbagbo
Côte d'Ivoire/ Une semaine après son depart de l'Assemblée nationale: 1ère conférence de Guillaume Soro
Côte d'Ivoire/Affaire 3è mandat de Ouattara/ Président du Rassemblement des Fiers Ivoiriens (R.F.I.), réagit
Côte d'Ivoire/ Une semaine après sa démission à la présidence de l’Assemblée nationale/ Soro donne les raisons profondes
Côte d'Ivoire/ Transparence électorale et réforme de la Cei: Les propositions du GPATE
Côte d'Ivoire/ Pourquoi le député de Fresco a été libéré avec sursis
Côte d'Ivoire/ Condamné à 12 mois de prison, un député proche de Soro libéré
Côte d'Ivoire/Après ses graves dérapages sur les réseaux sociaux Le député Rdr, Mariam Traoré convoquée, vendredi par la Brigade de recherche
Côte d'Ivoire-Droits humains:Un rapport d’Amnesty international accable les autorités ivoiriennes
Côte d'Ivoire/Alassane Ouattara sur Rfi « Le Pdci d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier »

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 52,662