EchosMedias.ci
FLASH
Abdourhamane Cissé nommé Ministre du Pétrole, de l’Energie et des énergies renouvelables en remplacement de Thierry Tanoh. (Présidence)Commemoration du 25e Anniversaire du decès de Félix Houphouët Boigny à Yamoussoukro: le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié absent
Lundi 10 décembre

Côte d'Ivoire/Grève des agents de la santé: « Les points de revendications relevant du ministère ont été tous réglés », assure Aka Aouélé

Société, 10.11.2018 04:29, vu 468 fois
Aka Aouélé, ministre de la Santé
Aka Aouélé, ministre de la Santé
Grève des agents de la santé

« Les points de revendications relevant de mon ministère ont été quasiment tous réglés », assure Aka Aouélé

Face à la paralysie des établissements sanitaires publics en raison de la grève des agents de santé déclenchée depuis le lundi 5 novembre 2018 sur toute l’étendue du territoire national, le ministre de l’Hygiène publique et de la Santé, Aka Aouélé a animé une conférence de presse ce vendredi 9 novembre à l’effet de déplorer la situation « qui perdure et qui mette à mal les couches vulnérables ». A l’entendre , le premier responsable de la Santé semble minimiser la grève des agents réunis au sein de la Cordi-Santé. Aussi a-t-il lavé ses mains en soutenant que « les points des revendications des grévistes relevant de son ministère ont quasiment été touts réglés ». « Les autres points de revendications sont soumis au ministère de l’Economie et des finances, au ministère de la Fonction publique et au ministère de l’Enseignement supérieur. Nous n’avons pas compétence à régler tous les problèmes. Nous connaissons nos limites », a affirmé le ministre, estimant que les problèmes indiciaires ont été réglés depuis 2014. Poursuivant le ministre a indiqué avoir été « insulté comme un malpropre et accueilli par cette grève qui est antérieure à sa nomination le 10 juillet 2018. Nonobstant peut-être le principe de la continuité de l’Etat. En tout état de cause, a dit le ministre de la Santé, « cette grève des agents de la santé est irrégulière. Il existe une trêve sociale qui est toujours d’actualité. Il y a un cadre de concertation qui existe et que les agents grévistes ne veulent pas respecter. ». « Je demande humainement à la Cordi-Santé de venir à la table de négociation. Les syndicats savent ce qu’ils gagnent dans la trêve sociale », a-t-il enfin plaidé. Sans toutefois parvenir à chiffrer l’impact de cette grève sur la population ivoirienne. « Le ministère de la Santé n’est pas tout puissant pour régler tous les problèmes. Il faut privilégier la force du travail à la force des revendications. Les revendications ne peuvent pas développer un pays», a martelé le ministère. Tout en rappelant que « l’affaire n’est plus à notre niveau. C’est le ministère de la Fonction publique qui s’est saisi du dossier ».


Source : Yann Ouassa

Lire aussi dans Société

Côte d'Ivoire/ Ist: La transmission se fait aussi par la salive et la sueur" selon un spécialiste
Côte d'Ivoire/ De nouvelles Cni annoncées
Côte d'Ivoire/Le jeune Dougoutigui, qui a fait le buzz en formation
Côte d'Ivoire/Démarche qualité:La norme Iso 9001 version 2015 attribuée à l’Ips-Cgrae
Côte d'Ivoire/Empoissonnement présumé de Gaston Ouassénan Koné , Soro Guillaume, Bédié …:Le confrère Jeune Afrique met le pied dans le plat
Côte d'Ivoire/ Lire la dernière interview de Sery Bailly
Côte d'Ivoire/ Licenciement à Fraternité-matin: L’intersyndicale appelle au renoncement
Côte d'Ivoire/ Suite au décès du professeur Séry Bailly/ Simone Gbagbo "Mon souvenir de vie avec le professeur"
Côte d'Ivoire/ Pose de la 1ère pierre de l'université de San-pédro
Côte d'Ivoire/ Journée Mondiale de Lutte contre le SIDA 2018: Les Usa font le bilan des 15 années d'appuis

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2018 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 29,506