EchosMedias.ci
FLASH
Cour pénale internationale Reprise du procès Gbagbo et Blé Goudé à La Haye. La défense plaide pour un non-lieuLa Coordination des centrales du secteur de la santé a lancé lundi au CHU de Angré sa grève de 5 jours après un échec des négociations avec le gouvernement (APA)Sangaré Abdourhamane, 1er vice président du Front populaire ivoirien décédé le samedi 3 novembre 2018 à Abidjan
Samedi 17 novembre

Côte d'Ivoire/ Elections municipales et régionales: Adjoumani s'en prend à Bédié

Politique, 07.11.2018 12:03, vu 90 fois
Adjoumani Kobenan, porte parole du Rhdp
Adjoumani Kobenan, porte parole du Rhdp
Kobenan Kouassi Adjoumani était face à la presse, ce mardi 6 novembre 2018. Le porte-parole du RHDP s’est prononcé sur l’actualité politique en Côte d’Ivoire. Nous vous proposons sont allocution.

Quand vous rompez unilatéralement une alliance politique vieille de 13 ans à 2 mois d’une échéance électorale, vous ne pouvez pas vous prévaloir de votre propre turpitude, pour faire payer le prix de votre ambition égoïste, à vos anciens alliés restés loyaux.

Mesdames et Messieurs les journalistes

S’il est un autre sujet qui a défrayé la chronique, au sein de la classe politique c’est bien celui du découpage électoral, que le Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA, Chargé de la Propagande qualifie de « complaisant » et « favorable au pouvoir actuel ».
Il est surprenant que des intellectuels de ce niveau puissent avancer de tels propos, faire des affirmations aussi graves, sans procéder aux vérifications les plus élémentaires, en ce qui concerne un sujet aussi sérieux et délicat que le découpage électoral.

Pour mémoire, je voudrais rappeler une bonne fois pour toutes à ces anti-RHDP que depuis l’avènement au pouvoir du Président Alassane OUATTARA en 2011, seules quatre (04) communes ont été créées. Ce sont les communes d’Attiégouakro, de Gbéléban, de N’Douci et d’Assinie. Attiégouakro et Gbéléban constituaient jusqu’alors les seuls chefs-lieux de Département qui n’étaient pas encore érigés en commune. Il fallait corriger cette insuffisance.
Quant à N’Douci et Assinie, ce sont des pôles touristiques et économiques actifs dont l’érection en communes urgeait pour assurer une promotion plus efficiente de leurs potentialités.
D’où vient donc cette accusation selon laquelle le Président Alassane Ouattara aurait favorisé les régions du nord au détriment des régions du sud ?
Bien au contraire, le Président Alassane Ouattara a supprimé 1 126 entités décentralisées communales créées de 2001 à 2010, par son prédécesseur, en considération de plusieurs insuffisances constatées et liées essentiellement :
- à la taille de la population ;
- au potentiel de développement économique ;
- aux problèmes de rattachement de villages ou de quartiers, fautes d’études géographiques et socioculturelles poussées ;
- au manque de ressources nécessaires ;
- au recrutement et à la mise à la disposition du personnel minimum d’encadrement ;
- au fait que la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) que l’Etat met à la disposition des collectivités territoriales ne pouvait supporter de charges supplémentaires.
Ainsi, le paysage communal est ramené dans sa structuration à cent quatre-vingt-dix-sept (197) Communes.

Mesdames et Messieurs les journalistes, où est donc la vérité quand le Messieurs Billon et Guikahué affirment que 69 communes ont été créées au nord pour une population de 467 000 personnes contre seulement 28 communes au sud pour 2 000 000 d’électeurs ?
Pour rappel, il faut noter que soixante et une (61) communes ont été créées en 1995, sous le régime du Président Henri Konan Bédié, portant le nombre de commune à 196. Ce nombre va être porté à cent quatre-vingt-dix-sept (197) en 1998 avec, notamment, l’érection du village de Mayo en commune.

Mesdames et Messieurs les journalistes

En conclusion de mon propos liminaire, je voudrais me réjouir du contrat de confiance que le RHDP vient de passer avec la grande majorité du peuple de Côte d’Ivoire.

Le RHDP doit répondre à cette confiance du peuple pour emporter son adhésion en 2020.

Nous en avons les hommes, les femmes et les jeunes, les arguments et les moyens, sous la très haute autorité du Président du RHDP, le Président de la République S.E.M Alassane Ouattara. Nous en prenons l’engagement aussi.
Je félicite à nouveau nos élus ainsi que les frères et sœurs qui nous ont rejoints et je les invite à se mettre immédiatement au travail pour servir leurs électeurs et servir le développement de la Cote d’Ivoire dans la paix.
Je vous remercie de votre aimable attention et me tiens à votre disposition pour répondre aux questions que voudrez bien me poser.

Fait à Abidjan le mardi 06 novembre 2018

Le Porte-parole du RHDP

Le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani

Source : sercom

Lire aussi dans Politique

Côte d'Ivoire/Aboudrahamane Sangaré : Une vie au service de la Côte d’Ivoire
Côte d'Ivoire/ Front populaire ivoirien: Voici la dernière décision de Gbagbo
Contentieux électoral/Joël N’guessan aux "frustrés" du PDCI : " Arrêtons nos gesticulations et attendons les résultats de la Cour Suprême"
Ci-France/ Le Chef de l’Etat ivoirien a eu un entretien avec son homologue français au Palais de l’Elysée
Procès de Laurent Gbagbo: "Affaire 7 femmes tuées à Abobo en 2010-2011": La défense parle de mensonge
Côte d'Ivoire/Régionales 2018: Les résultats dans les Grands ponts livrent leur secret; ce qui s’est passé à Lahou-Kpanda
Côte d'Ivoire/ Contentieux électoral: Les populations partagées entre crainte et espoirs
Côte d'Ivoire/Depuis Paris Fologo « Je ne suis pas militant du Rhdp »
Haye/Reprise du Procès de Gbagbo :Les avocats de Gbagbo dénoncent «le narratif de l'accusation»
Reprise du procès conjoint Gbagbo et Blé Goudé, lundi : Les clarifications du porte-parole de la CPI

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2018 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 35,574