EchosMedias.ci
FLASH
Cour pénale internationale Reprise du procès Gbagbo et Blé Goudé à La Haye. La défense plaide pour un non-lieuLa Coordination des centrales du secteur de la santé a lancé lundi au CHU de Angré sa grève de 5 jours après un échec des négociations avec le gouvernement (APA)Sangaré Abdourhamane, 1er vice président du Front populaire ivoirien décédé le samedi 3 novembre 2018 à Abidjan
Samedi 17 novembre

Côte d'Ivoire/ Education nationale: 20 754 cas de grossesses en milieu scolaire depuis 2013

Société, 29.10.2018 12:43, vu 101 fois
grossesse
grossesse
Le secrétaire général 1 de la Direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Katiola, Abraham Beugré, annonce un total de 20 750 cas de grossesses et 32 251 cas d’Infections sexuellement transmissibles (IST), enregistrés en cinq ans en milieu scolaire en Côte d’Ivoire, c’est-à-dire sur les années académiques de 2013 à 3018, citant la direction de la mutualité et des œuvres sociales en milieu scolaire (DMOSS). M. Beugré a fait cette révélation, vendredi, à la mairie de Katiola, lors d’une conférence publique sur le thème, « Remobilisation de la communauté éducative pour le renforcement de la lutte contre les grossesses en milieu scolaire". Il a souligné à l’auditoire que les secteurs les plus touchés sont CM 2, 6e, 3e et Terminales et que les auteurs de ces grossesses sont les élèves garçons : 43,2%, les enseignants et autres 2% et les gens de métiers : 55%. Sur les facteurs à la base de cette situation, le conférencier a énuméré la situation socio-économique, la défaillance dans l’encadrement des élèves, le déficit d’éducation sexuelle et les facteurs culturels. Comme conséquences, ce sont les échecs et la déperdition scolaire, l’abandon des études, l’avortement provoqué et ses conséquences telles la mortalité infantile et maternelle. Les solutions pour y ramollir, a-t-il suggéré, sont l’école pour le renforcement de capacités, la formation des encadreurs des clubs, la communication parents-enfants, les adolescents, les acteurs de la société civile, les leaders religieux et leaders communautaires. A Katiola, l’année scolaire 2017-2018 a donné 102 cas de grossesses, a rappelé M. Beugré.


Source : Aip

Lire aussi dans Société

CI/ Agboville:Journée de la paix: Le préfet appelle les popuations à une paix durable
Côte d'Ivoire/Journée de la paix: Lire la déclaration du gouvernement
Cote d'Ivoire/Eaux et forêts/ Vie syndicale: Pléya Kiédé rempile pour un deuxième mandat
Côte d'Ivoire/Grève des agents de la santé: « Les points de revendications relevant du ministère ont été tous réglés », assure Aka Aouélé
Côte d'Ivoire/ Enseignement supérieur: Les frais d'inscriptions uniques fixés à 85000 Fcfa
Cote d'Ivoire/Enseignement supérieur/Les frais scolaires harmonises à 85000 Fcfa
Côte d'Ivoire/ Grève du personnel sanitaire: Le gouvernement menace
Côte d'Ivoire/Secteur éducation-formation: Un syndicat d’enseignant dépose un préavis de grève
Côte d'Ivoire/ Dégradation de l'état de santé de Samba David: Une évacuation à l’extérieur du pays envisagée ?
Côte d'Ivoire/ Décès de Sangaré: Son médecin-traitant parle

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2018 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 35,296