EchosMedias.ci
FLASH
Cour pénale internationale Reprise du procès Gbagbo et Blé Goudé à La Haye. La défense plaide pour un non-lieuLa Coordination des centrales du secteur de la santé a lancé lundi au CHU de Angré sa grève de 5 jours après un échec des négociations avec le gouvernement (APA)Sangaré Abdourhamane, 1er vice président du Front populaire ivoirien décédé le samedi 3 novembre 2018 à Abidjan
Samedi 17 novembre

Côte d'Ivoire/Grand Bassam: Le roi Tanoé hué en présence de la gouverneure du Canada

Société, 28.10.2018 16:12, vu 213 fois
Le roi de bassam (assis) hué par ses sujets
Le roi de bassam (assis) hué par ses sujets
La visite d’amitié et de travail de trois jours effectuée par la Gouverneure Générale du Canada, Julie Payette, s’est achevée le dimanche 28 octobre 2018, à Grand Bassam. Fait marquant, une centaine de personnes tout de rouge vêtue ont hué Sa Majesté Amon Tanoé, au sortir de son entretien avec la délégation canadienne. Les clameurs nées des élections municipales contestées par les partisans du maire sortant, Georges Philippe Ezaley, ne se sont pas encore tues. Pour preuve, des populations favorables au président de l’USC Bassam ont réservé une mauvaise surprise au Roi des N’zima, Amon Tanoé, ce dimanche 28 octobre 2018, alors qu’il recevait la délégation canadienne conduite par la Gouverneure Générale, Julie Payette. Notre source informe qu’après avoir reçu ses hôtes, Sa Majesté Amon Tanoé et sa suite les accompagnaient hors du Palais Royal. Ils ne savaient pas qu’une mauvaise surprise les attendait dehors. En fait, certaines populations qui l’accusent de rouler pour le candidat du RHDP, Jean Louis Moulot, vainqueur déclaré des élections municipales 2018, à Grand Bassam, ont réservé un accueil pas du tout chaleureux à Sa Majesté et ses hôtes. Tout de rouge vêtu, ces manifestants ont hué le Roi Amon Tanoé devant des Canadiens médusés conduits par Julie Payette. Arrivée en Côte d’Ivoire le vendredi 26 octobre 2018, Julie Payette a été reçue en audience par le président Alassane Ouattara avant de se rendre à Djekanou. Jusque-là, tout se déroulait bien avant que ne survienne l’incident de Grand Bassam.


Source : Source : linfodrome

Lire aussi dans Société

CI/ Agboville:Journée de la paix: Le préfet appelle les popuations à une paix durable
Côte d'Ivoire/Journée de la paix: Lire la déclaration du gouvernement
Cote d'Ivoire/Eaux et forêts/ Vie syndicale: Pléya Kiédé rempile pour un deuxième mandat
Côte d'Ivoire/Grève des agents de la santé: « Les points de revendications relevant du ministère ont été tous réglés », assure Aka Aouélé
Côte d'Ivoire/ Enseignement supérieur: Les frais d'inscriptions uniques fixés à 85000 Fcfa
Cote d'Ivoire/Enseignement supérieur/Les frais scolaires harmonises à 85000 Fcfa
Côte d'Ivoire/ Grève du personnel sanitaire: Le gouvernement menace
Côte d'Ivoire/Secteur éducation-formation: Un syndicat d’enseignant dépose un préavis de grève
Côte d'Ivoire/ Dégradation de l'état de santé de Samba David: Une évacuation à l’extérieur du pays envisagée ?
Côte d'Ivoire/ Décès de Sangaré: Son médecin-traitant parle

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2018 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 35,501