EchosMedias.ci
FLASH
Deuil Le Professeur Marcel Étté a tiré sa révérence Le Professeur en médecine, Marcel Étté était membre-fondateur, puis secrétaire général du syndicat des enseignants-chercheurs des Universités, le SYNARES qui, uni avec la FESCI (syndicat étudiants) et le Synesci (enseignants du secondaire), avait eu raison du pouvoir PDCI en 1990, dans le combat contre le parti unique alors en vigueur en C&ocir
Dimanche 16 juin

Côte d'Ivoire/ Atteinte à la liberté de la pesse: L'Unjci condamne les derives de la police

Culture, 24.10.2018 18:05, vu 272 fois
Moussa Traoré, président de l'Unjci
Moussa Traoré, président de l'Unjci
Déclaration de l’Unjci

L’Unjci dénonce et condamne la violation de la liberté de la presse dont ont été victimes plusieurs de ses membres de la part des policiers du 22ème arrondissement d’Angré et de la préfecture de Police d’Abidjan.

Les faits

La structure Totem Communication a été sollicitée par le député de Facobly, EVARISTE Meambly, par ailleurs président sortant du Conseil régional du Guemon pour l’organisation d’une conférence de presse le mardi 23 octobre au siège de ladite structure qui abrite également les bureaux du journal l’Intelligent d’Abidjan et du journal en ligne afrikipresse.fr.

Totem Communication a adressé une invitation par annonce publicitaire à tous les médias pour la couverture de cette conférence de presse. Plusieurs journalistes ont répondu présent le matin du mardi 23 octobre 2018.

Cependant, dès 8 heures 30, des policiers du 22ème arrondissement et de la Préfecture de police ont assiégé les lieux à l’effet d’empêcher que la conférence de presse se tienne. Ils n’ont brandi aucun mandat officiel.

Il s’en est suivi une altercation qui a duré au moins trois heures entre le député, les journalistes et les policiers.

Ø Condamnation

L’Unjci s’insurge contre cette atteinte grave à la liberté de la presse.

L’Unjci condamne avec la dernière énergie cette bavure de la part des policiers. L’Unjci demande aux autorités compétentes d’ouvrir une enquête afin de situer les responsabilités des uns et des autres et que des sanctions exemplaires soient prises contre les auteurs d’un tel acte.

L’Unjci apporte son soutien ferme à Totem communication, au journal l’Intelligent d’Abidjan, à Afrikipresse.fr ainsi qu’à leurs personnels respectifs.

Fait à Abidjan, le 23 octobre 2018

Source : sercom

Lire aussi dans Culture

Côte d'Ivoire/Show-Biz:La discothèque Georges V souffle sa première bougie
Côte d'Ivoire/ Molonou-blé: Les populations de Lékissou et de Lékissou-Kahabo célèbrentla beauté féminime.
Côte d'Ivoire/ Presse: Le Synappci intègre laFédération internationale
Côte d'Ivoire : Littérature / D. Konaté Adam signe son 3ème roman
Religion Le festival "Love Côte d'Ivoire" lancé
Côte d'Ivoire Le chantre Bédé Mathieu signe son grand retour
Côte d'Ivoire/Les problèmes de la presse expliqués à Ouattara
Côte d'Ivoire/Musique : le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly félicite l’artiste Bailly Spinto pour ses 45 ans de carrière
Côte d'Ivoire/ Rentré d’exil, Sidiki Bakaba reçu en audience par le ministre de la Culture
Côte d'Ivoire/ 123 agents dont 11 journalistes à Fraternité Matin licenciés

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 38,889