EchosMedias.ci
FLASH
Les épreuves écrites du Bepc ont démarré ce lundi 17 juin 2019, sur l'ensemble du territoire ivoirienDeuil Le Professeur Marcel Étté a tiré sa révérence Le Professeur en médecine, Marcel Étté était membre-fondateur, puis secrétaire général du syndicat des enseignants-chercheurs des Universités, le SYNARES qui, uni avec la FESCI (syndicat étudiants) et le Synesci (enseignants du secondaire), avait eu raison du pouvoir PDCI en 1990, dans le combat contre le parti unique alors en vigueur en C&ocir
Jeudi 27 juin

Côte d'Ivoire/ Abandon de deux (02) charges contre Blé Goudé à la CpI: Quelles implications ?

Contribution, 24.09.2018 10:22, vu 455 fois
Charles Blé Goudé
Charles Blé Goudé
Dans l’intervalle avant la reprise, le 1er octobre 2018, le procès Le Procureur contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé connaît plusieurs évolutions qui accentuent les épilogues sur l’issue probable de ce procès. Le lundi 23 juillet, les Conseils de Messieurs Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé requéraient un jugement d’acquittement portant sur toutes les charges en faveur de leurs clients et leur mise en liberté immédiate. En réaction à cette requête, le Procureur Bensouda a affirmé, ce lundi 10 septembre 2018, ne pas s’opposer au retrait de deux (02) charges contre Charles Blé Goudé, liées à la « tuerie des femmes du 03 mars 2011 » et au « bombardement du marché Siaka Koné, du 17 mars 2011 ». Cette réaction du bureau du Procureur suscite bien des interrogations. Le procureur instruisant à charge et à décharge, pourquoi n’a-t-elle pas d’office demander l’annulation de ces charges à l’encontre de Monsieur Blé Goudé, plutôt que d’attendre que la défense le fasse ? Une telle démarche aurait constitué un gage de procès équitable et de respect du principe de la présomption d’innocence prévu à l’article 66 du statut de Rome. Le Procureur témoignerait ainsi de son impartialité. Du reste, l’on espère que le Procureur est convaincu des autres charges (« attaques liées aux manifestations devant le siège de la RTI (du 16 au 19 décembre 2010) » et « l’attaque sur Yopougon (le ou vers le 12 avril 2011) »). Le Procureur pourrait l’être ou pas. L’important serait de faire l’économie du temps et des moyens au profit des intérêts des victimes et des droits de la défense, et que la vérité puisse se manifester. Au demeurant, un tel développement, à quelques semaines de la réouverture de ce procès, semble être un avantage pour la défense de Monsieur Charles Blé Goudé qui aura dorénavant moins de charge à défendre.



Source : Par l’Equipe de l’Observation de procès Observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme (OIDH) L’observation des procès post crise en Côte d’Ivoire est une initiative de l’OIDH, avec le soutien financier de American Jewish World Services (AJWS) et

Lire aussi dans Contribution

Tribune : Réforme hospitalière ou le Marché à l’hôpital public ?
L’affaire Gbagbo/Goudé, est-ce l’échec ou l’honneur de la CPI?
Droits de l'Homme en Côte d'Ivoire/ Un juriste se prononce
Séry Bailly, le pontife, s’en est allé
Côte d'Ivoire/ Elections municipales et régionales: Après le boycott des municipales et régionales, le FPI fait quoi ?
Interrogé sur les raisons de sa présence chez Simone Gbagbo Guikahué : « le moment venu, j’irai chez elle en politique »
Côte d'Ivoire/ Grève contre les frais annexes: Un ex-leader de la Fesci fait des révélations
Côte d'IvoireAlpha Blondy « Je veux que les armes se taisent en Côte d’Ivoire »
Election au Mali/ Bédié félicite Ibk
Politique/ Reforme de la Cei:Selon un ancien cadre de la Cei « l’organe doit être un instrument d’épanouissement de la démocratie en Côte d’ivoire »

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 66,918